Ce qu’a été le week-end sportif

par -
0 692
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Athlétisme

Au cours d’un point de presse qu’il a animé

Jules Bonyafala livre les raisons de la création de son projet ‘’Collectif des jeunes sportifs du Congo’’

Comme prévu, notre compatriote Jules Bonyafala qui évolue en France, a tenu un important point de presse le samedi 19 septembre au Flat Finess à Bandal. Ce point de presse a tourné essentiellement autour du lancement officiel de son ONG Collectif des Jeunes sportifs du Congo ‘’COJESCO’’.

Avant d’aborder le vif du sujet, l’orateur du jour a remercié le représentant du bourgmestre de la Commune de Bandalungwa, ses partenaires dont M. Olivier, président de Clean Net ainsi que tous ceux qui ont répondu présents à la cérémonie.

Parlant du but du projet, il a expliqué que celui-ci a pour but de promouvoir le sport en général et l’athlétisme en particulier des jeunes.

Entre autres missions : dénicher les jeunes talents, promouvoir l’athlétisme, créer un espace récréatif, stimuler le talent des jeunes filles et garçons, encourager les parents à pousser les jeunes à pratiquer l’athlétisme etc.

Quant à la motivation qui l’a poussé à monter ce projet, Jules Bonyafala a répondu qu’il paraphrase feu Président Mze Laurent Désiré Kabila qui a déclaré ‘’Ne jamais trahir le Congo’’. Reconnaissant que s’il réside aujourd’hui à l’étranger, c’est grâce à la bourse qu’il avait obtenue pour le Centre d’athlétisme de Dakar au Sénégal. Et qu’il se retrouve présentement en France. Il voudrait partager son expérience.

A la question de savoir s’il a les moyens de sa politique, il a répondu que c’est d’abord par les efforts personnels et l’appui des partenaires qui le soutiennent. C’est sa façon de se lancer dans la révolution de la modernité d’autant plus qu’en athlétisme, on n’évolue pas comme dans d’autres disciplines sportives. Ici, les athlètes sont libres s’ils ont des sponsors ou des appuis, de prendre part aux différentes compétitions internationales.

Quant à la question de savoir qui sont derrière lui, où se situe le siège de Cojesco et les conditions d’adhésion, il a répondu que c’est d’abord tous ceux qui avaient répondu présents à la cérémonie. Le siège se trouve à Limeté à Ndanu. Il n’y a pas de conditions d’adhésion. Il suffit d’appeler. Toutefois, poursuit-il : ‘’On a décidé la descente dans les écoles. Pour ce faire, on prépare un contrat avec chaque Directeur d’école. La sélection dans l’avenir devra se faire à partir des écoles’’.

Quant à la crainte de la presse à voir Cojesco empiéter sur les missions de la Féaco, Jules a répondu qu’il n’en est pas question. Il n’a pas besoin d’avoir l’autorisation de la fédération.

A la question de savoir quand estime-t-il commencer ? Où ? Quid du calendrier ?

A ces interrogations, il a répondu qu’il avait déjà organisé un camp d’entraînement le 16 août dernier au stade des Martyrs. Le 2è camp d’entraînement sera à l’Institut Lumumba, le 3è Camp à Kisenso. Bref, ceci pour dire que le calendrier est déjà bien établi.

*Olympisme

Ce qu’il faut retenir de la participation de la RDC

Comme souligné dans notre dernière édition, le team RDC a bel et bien battu son propre record (7 médailles glanées en 2011 à la 10è édition à Maputo au Mozambique) aux 11èmes Jeux Africains, Brazzaville 2015 en le portant à 16 médailles dont 2 or, 4 argent et 10 bronze.

Décompte de médailles par discipline

Lawn Tennis : 2 médailles en or remportées respectivement en simple messieurs par le tennisman Denis Indondo et en double messieurs par le même Denis Indondo et Sarma Nkulufa. Et une médaille d’argent.

Taekwondo : 1 médaille d’argent et 4 bronze

La médaille d’argent porte la signature de l’athlète Rosa Keleku chez les -49 kg/Dames. Et les bronze portent la signature de Gradi Kamuanya chez les -62 kg/dames, Annie Mbuma , Arnold Nkoy chez les -74 kg/messieurs, Mbombo Koda chez les -68 kg/messieurs.

Boxe : 2 médailles d’argent et 1 bronze

Les deux médailles d’argent portent les signatures respectivement de Nkolomoni Sankuru chez les 52 kgs et de Carlos Glori chez les 69 kgs. Et la bronze porte la signature du boxeur Mulaja wa Mulaja.

Lutte : 5 médailles de bronze

Ces cinq médailles portent les signatures de : Ngoy Bopanda Dydo chez les -75 kg Lutte Libre olympique, Jonathan Ibanda Ngeta chez les -65 kg Lutte Libre Olympique, Yala Maindombe Florentin chez les – 59 kg Gréco-Romain, Ndombasi Matadi Reagan chez les -66 kg et Mupompa Kais chez les -75 kg.

 

*Judo

Les champions en individuel à l’Eujk-Est et EUJUKINO4 sont connus (fin)

-Par ailleurs, le championnat par équipe de l’Eujk-Est démarre le mercredi 23 septembre

Comme souligné dans notre édition d’hier, les champions en individuel du championnat de l’Entente Urbaine de Judo de Kinshasa Est et sa consœur Eujukino4, sont connus.

Rappelons que la compétition a eu lieu du vendredi 18 au dimanche 20 septembre au stadium YMCA à Matonge Commune de Kalamu.

Ci-dessous le bilan :

Champions de l’Eujk-Est

Seniors -60 kg

Champion : Kimuseke (St Robert)

Vice-Champion : Omezime (Gaulois)

Seniors -73 kg

Champion : Mileko (Kokoro)

Vice-champion : Kanda (Molokaï)

Il faudra noter que la finale chez les seniors -90 kg entre Mokemba Adolphe (St Paul) et Mosengo (St Paul) a été arrêtée suite à l’obscurité. Elle reprendra ce mercredi 23 septembre.

EUJUKINO4

Benjamin -50 kg

Champion : Kikonga (St Joseph)

Vice-Champion : Bikundu (St Joseph).

Seniors -60 kg

Champion : Kongolo Roger (Bila)

Vice-champion : Mazina (Bila)

Seniors -73 kg

Champion : Ngalamulume (Kin)

Vice-champion : Mobambola (Tumba II)

*Le championnat par équipe de l’Eujk-Est démarre le mercredi 23 septembre

Par ailleurs, l’Eujk-Est informe le public friand du judo que son championnat par équipe débute le mercredi 23 septembre au stadium YMCA.

 

(Une Sélection d’Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse