Ce mercredi à Genève: Situation d’Ebola en RDC au centre d’une rencontre

par -
0 735
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une rencontre sur la situation  d’Ebola en RDC est prévue ce mercredi à Genève, en Suisse. Il sera question pour le comité d’urgence de règlement sanitaire international de déterminer si la flambée de cette maladie constitue une urgence de santé publique de portée internationale et que des recommandations devraient être reformulées afin de mieux gérer cette épidémie.

La Réaction par rapport à cette rencontre, du député national, Grégoire Lusenge, président du réseau des parlementaires congolais  pour l’appui à la vaccination, est positive. Pour lui,  en effet, le pays devra s’attendre  à une évaluation positive sur la riposte contre l’épidémie. Il indique également qu’il va proposer un plan de communication qui devra faciliter la sensibilisation auprès des communautés, a-t-il dit dans une intervention sur Top Congo radio.

La RDC doit attendre de cette rencontre une évaluation de l’ensemble de l’action qui a été déjà fait par rapport à la riposte et puis à la sensibilisation dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, a souligné le député national.

L’Organisation mondiale de la santé, OMS, qui continue de déconseiller toute instauration de restriction aux voyages et aux échanges commerciaux avec la RDC, a jugé très élevé  le risque de propagation de l’épidémie au niveau national.

Cette épidémie était déclarée le 1er août à Mangina, situé à une trentaine de kilomètres de Beni. Elle s’est ensuite propagée vers les localités Masereka, Kalunguta, Beni, Butembo, Oicha , Mabalako, Musienene, Mandima et autres.

Les équipes de riposte font face à une deuxième vague de l’épidémie de la ville de Beni devenu le nouvel épicentre à cause de la résistance communautaire  à la riposte des journées déclarées villes mortes, de l’insécurité et de la faible collaboration des tradi-praticiens dans les activités de riposte, alors qu’ils sont en première ligne, a affirmé samedi à Kinshasa, le ministre de la santé, Dr Oly Ilunga lors d’un point de presse.

L’autorité sanitaire a fait état d’une situation qui reste inquiétante tant que tous ces facteurs n’auront pas trouvé de solutions appropriées.

D’après le dernier rapport de la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola, en date du 14 octobre 2018, sur terrain, l’épidémie a franchi le cap de 100 décès parmi les 179 cas confirmés.

Pour rappel, la RDC fait face à sa 10ème épidémie d’Ebola depuis la découverte du virus sur son sol en 1976. Cette épidémie est cependant une première déclarée dans le territoire de Beni, fief des rebelles ougandais des forces démocratiques alliées, ADF, auteurs d’une vague de massacres des civils  dans la région.

Mamie Ngondo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse