Catch: Me Franck Pinda lance un défi à Edingwe et consorts

par -
0 221
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Installé à Londres en Angleterre, spécialiste en arts martiaux dont Pinda Kaï, son propre style, Me Franck Mpinda excelle également en catch. Très peu de Congolais savent que c’est un bon catcheur qui s’est battu plus de 20 ans avec deux autres compatriotes : John Tshikeva et John Muladi, afin d’obtenir la   reconnaissance internationale du style traditionnel congolais comme les styles existants français, américain, allemand ou anglais. En séjour à Kinshasa à partir de samedi 14 juillet, il lance un défi au redoutable catcheur et dépositaire du style catch traditionnel congolais Edingwe Moto na Ngenge ‘’Ya Eddy’’ et les autres catcheurs congolais.

L’Avenir l’a croisé dimanche soir et il livre ici l’objet de la visite de la délégation qu’il conduit. Me Franck Mpinda s’explique : ‘’La délégation comprend 4 journalistes américains. Ce dimanche 15 juillet, on vient d’effectuer le filmage de la 1ère partie du documentaire des combats prévus ce mardi 17 juillet dans un funérarium à Masina Pétro-Congo. Les combats vont se dérouler en matinée de 12h00 à 16h00. Après, les journalistes américains descendront dans le milieu de vie des catcheurs congolais pour connaître comment ils vivent (mode de vie), ce qu’ils mangent et le système d’entrainement qu’ils pratiquent. Ceux qui combattent avec des fétiches, ils vont les interroger pour savoir s’ils croient en cela. Mercredi 18 juillet, il est prévu la suite du filmage à Maluku et dans d’autres sites.

Jeudi 19 juillet, combats dans l’armée. Super Anguluma et son équipe vont combattre probablement au Jardin Moto na Moto Abongisa de Bandal. Vendredi 20 juillet, les journalistes américains vont réaliser un documentaire exclusivement sur Edingwe Moto na Ngenge. Comment ce dernier vit, ses modes d’entrainement et autres. Edingwe va leur expliquer en long et en large ce qu’il fait, son mode de vie, la préparation de son combat du dimanche 22 juillet. Demain lundi 16 juillet, l’on va finaliser avec l’Ymca pour la salle. Les combats initialement prévus au Stade Tata Raphaël sont annulés. John Muladi est là. Il va combattre le dimanche. ‘’Moi-même je combattrai le mardi et le dimanche. Edingwe, c’est mon vieux du quartier mais pour la bagarre du catch, il n’y a pas de vieux ni de petit. Beaucoup de gens me connaissent par mon style Pinda Kaï mais ils ignorent que je suis un grand catcheur. Voilà pourquoi je lance un défi à tous les catcheurs congolais. Vieux Eddy, je lui ai déjà lancé ce défi. Dans la vie, je le respecte mais en catch, c’est un collègue’’, a lancé Mpinda.

Quid du style traditionnel congolais 

Dans ce style, explique Me Franck, l’on retrouve ceux qui pratiquent la tradition (fétiches) et les techniciens. Quand un technicien n’arrive pas à bout de son adversaire, il fait recours aux ancêtres. C’est tout cela qui fait le style congolais. La vie que vous vivez dans le catch congolais, c’est la vie qu’on mène quotidiennement. On ne peut nullement négliger notre tradition. Il faut la promouvoir, afin que les étrangers puissent la découvrir et croire que réellement, elle existe. Raison pour laquelle les Américains sont venus palper du doigt cette réalité du catch style traditionnel congolais. Il faut qu’ils le vivent d’eux-mêmes et savoir l’interpréter quand ils vont rentrer. Pour finir, Me Franck demande au peuple congolais de soutenir l’initiative, car c’est une œuvre congolaise. ‘’Nous sommes venus avec des étrangers pour découvrir notre style, notre mode de vie, notre croyance. Que les Kinois viennent nombreux mardi à Pétro-Congo, jeudi au Jardin Moto na Moto et dimanche à l’Ymca’’, a conclu Me Franck Mpinda.

Antoine Bolia  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse