Can/Gabon 2017: Florent Ibenge se réjouit de la victoire des Léopards face au Togo

par -
0 389
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« On est passé, il faut bien se reposer. Ça fait deux éditions de suite qu’on arrive en quarts de finale. On a envie de passer les quarts de finale », c’est ce qu’a déclaré mardi à la presse, le sélectionneur principal des Léopards de la RDC. Ce, après la victoire de son équipe face aux Eperviers du Togo par 3-1 et la qualification en quarts de finale pour la deuxième fois consécutive en CAN depuis qu’il est à la tête du staff technique des Léopards.  Cependant, le coach Ibenge ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Quant à la problématique de l’état du terrain, Florent Ibenge a manifesté son grand regret, surtout lorsque son gardien Matampi Vumil Ley a eu mal au genou gauche et écopé d’un carton jaune injustement. « On joue sur des terrains très difficiles. Matampi a écopé d’un carton jaune. On pense qu’il a fait une simulation. Pas du tout ! Le gardien togolais a aussi eu mal au genou, du même côté. On a vraiment un vrai problème de terrain », s’est-il plaint.

Pour Merveille Bope, milieu défensif des Léopards, la victoire des Léopards de la RDC contre les Eperviers du Togo est le fruit de l’engagement de toute l’équipe. « On était conscient et solide pour se qualifie à l’issue de ce match important. On ne voulait pas faire de bêtises. [Il y a eu] prise de conscience de tous les joueurs », a-t-il dit.

Pour sa part, Neeskens Kebano déplore l’état du terrain du stade de Port-Gentil qui, selon lui, a été difficile. Il se réjouit quand même du résultat final du match, qui s’est soldé en faveur de la RDC.

Cédric Bakambu : « Le plus dur commence… »

« Il n’y a pas de meilleur adversaire parmi les trois équipes qu’on peut affronter, car si elles sont là, c’est que ce sont des équipes fortes. Nous, on a fait notre boulot, on a terminé à la première place du groupe, et maintenant on va suivre ce qui va se passer dans l’autre groupe », a affirmé l’attaquant des Léopards en zone mixte. De poursuivre que : « Maintenant, la compétition ne s’arrête pas à la phase de groupes. Le plus dur commence. Notre force, c’est l’union et la solidarité. Il faut qu’on continue comme ça ».

Emmanuel Adebayor : « Le premier but nous a cassés psychologiquement »

« Ça fait toujours du plaisir de retrouver une telle compétition qui est la CAN, notre festival. C’est difficile, on sort ce soir par la petite porte. Mais bon ! Je pense qu’on a donné le meilleur de nous-mêmes. Il n’y a pas de regret, comme le coach nous l’a dit au vestiaire », a déclaré le capitaine des Eperviers Emmanuel Adebayor.

Ancien coach de Léopards de la RDC, Claude Le Roy salue leur victoire, mais déplore également l’état du terrain : « C’est la vie du foot, bravo à la RDC !  On a eu trop de problèmes des gardiens de but à résoudre dans cette compétition pour pouvoir aller plus loin. C’est vraisemblable  d’avoir connu autant de drames personnels, des blessures… Le terrain est responsable de beaucoup de blessures et ça, c’est très grave ». Pas découragé après avoir quitté la CAN en phase des poules, le sélectionneur Français se dit disposé de continuer son aventure avec le Togo.

La délégation des Léopards retourne de nouveau à Oyem jeudi

La délégation de l’équipe nationale de la RDC, les Léopards, composée de 43 personnes dont 23 joueurs, devra ce jeudi à 9h00′ prendre son vol pour retourner à Oyem, ville du nord gabonais, où était basé le groupe C de la 31ème Coupe d’Afrique des Nations de football dont ils ont pris la tête avec 7 points, à l’issue de la 3ème  et dernière journée, jouée mardi contre les Eperviers du Togo (3-1). Le vol est programmé à 9h00′. Là, les Congolais, premiers du groupe C, attendront le deuxième du groupe D pour l’affronter en quarts de finale, prévus le dimanche 29 janvier à 17h00′.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse