Campagne de vaccination anti-rougeole: Neuf provinces sont attendues, selon la PEV

par -
0 299
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La campagne de vaccination couvrira neuf provinces, du 14 au 18 février prochain. C’est le médecin directeur du programme  élargi  de vaccination, PEV, le Dr  Guylain Kaya qui l’a annoncé. Il a précisé que cette campagne devait être organisée en janvier dernier, mais elle a été reportée pour des raisons  d’ordre logistique.  Pour l’heure, a-t-il rassuré,  les intrants sont déjà disponibles, près de trois millions d’enfants âgés de 6 à 59 mois sont attendus. Cette campagne contre la rougeole était  prévue pour le troisième bloc qui comprend neuf provinces, normalement  c’était prévu au mois de janvier, du 24 au 28. Toutefois, compte tenu de la  mission de préparatifs, Le PEV et les provinces ont constaté que ces dernières n’étaient pas prêtes. C’est pourquoi, indique le médecin, « nous avons  voulu prendre plus de temps pour que nous puissions bien organiser cette campagne, c’est  ainsi que d’un  commun accord avec les neuf provinces, nous avons décidé que cette campagne soit  reportée au mois de février du 14 au 18 février », a-t-il indiqué.

Les neuf provinces concernées sont : Kasaï, Kasaï central, Kasaï oriental, Lomami, Sankunru, Katanga, Lualaba, Tanganyika. Une estimation de la population attendue pour cette campagne s’élève à trois millions d’enfants de 6 à 59 mois. A la question de savoir s’il y a suffisamment d’intrants pour la campagne, le Dr a indiqué,  tout en rassurant, qu’il y a assez d’intrants déjà en déploiement  dans toutes ces provinces  précisément dans les zones de santé, nous avons tenu même compte du facteur d’approvisionnement pour dire qu’il y a même du surplus au cas où il y aura peut-être rupture  on saura combler le manque, donc il y a suffisamment de vaccin et de seringue. Quant à la stratégie mise en place pour le déroulement de ladite campagne, le Dr explique, étant donné que  ce vaccin est une injection, ce qui demandera  lors de  cette campagne, un personnel qualifié pour administrer ce vaccin. En plus, les parents seront appelés à emmener leurs enfants dans les différents sites de vaccinations. Et ensemble avec les partenaires, nous avons tenu compte de ce paramètre pour que les parents ne parcourent pas de longues distances.

La rougeole est une affection extrêmement  contagieuse, elle s’est transmet entre les individus. Cette contamination consiste au contact. Dans un contexte de promiscuité, des personnes qui ne sont pas immunisées vont être contaminées. C’est ainsi que par un éternuement, une personne malade peut occasionner la contamination d’une personne saine mais non protégée. La rougeole est extrêmement contagieuse surtout dans le premier jour de la survenue de la maladie. Notons que les personnes les plus exposées sont les enfants, des adultes qui ne sont pas immunisés, ceux qui n’ont pas été en contact avec le vaccin ou bien qui n’ont pas contracté la rougeole. A ceux-là s’ajoutent les femmes enceintes qui ne sont pas protégées contre cette maladie.

Les premiers signes de la rougeole apparaissent environ dix jours après la rencontre d’un virus. La rougeole commence comme un gros rhume  avec un nez qui coule abondamment, une toux, les yeux gonflés qui pleurent, accompagné de fièvre d’une forte température, 39 ° voire 40°. Elle peut être responsable de convulsion.  Lorsqu’un enfant présente tous ces symptômes, il doit directement être conduit à l’hôpital, pour une bonne prise en charge. L’évolution de la rougeole     dépend de plusieurs facteurs.  Les experts affirment qu’un enfant qui fait la rougeole peut guérir  spontanément ou sous traitement symptomatique. La rougeole  peut être bénigne ou maligne, entrainant des complications, des séquelles  ou la mort de l’enfant.

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse