Calendrier électoral: Corneille Nangaa consulte les parties prenantes

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Tenant compte des faiblesses du fichier électoral de 2011, des résultats de l’audit externe de ce fichier par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et surtout de la méfiance totale des parties prenantes au processus électoral, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), avait opté pour la révision intégrale du fichier électoral. De cette opération, la Ceni entend publier dans les jours qui suivent le calendrier des élections en Rdc. Mais bien avant, elle a préféré ouvrir les discussions avec les parties prenantes au processus, puisque  trois calendriers électoraux publiés sont en souffrance, en raison de l’attitude de certains acteurs politiques qui les avaient rejetés, les qualifiant d’indigeste, de provocateur. En tout état de cause, avant que le énième calendrier ne soit rendu public, Corneille Nangaa veut obtenir les garanties de la part des parties prenantes au processus électoral.

Dans un point de presse animé hier mardi 06 décembre, dans la salle de conférence de la Centrale électorale, Corneille Nangaa, avec son bureau, mais aussi les membres de la plénière de la Ceni, a fait le point de l’évolution du processus électoral en République Démocratique du Congo.

En décembre 2015, la CENI avait fait une évaluation sans complaisance et  les recommandations de cette évaluation portaient sur deux axes : l’organisation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 21 nouvelles provinces alors, exceptionnellement dirigées par des Commissaires spéciaux et leurs adjoints. Une élection qui s’est concrétisée en date du 26 mars 2016.

Cependant, le deuxième axe de ces recommandations fut la poursuite des préparatifs des élections générales. « Tenant compte des faiblesses du fichier électoral de 2011, des résultats de l’audit externe de ce fichier par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et surtout de la méfiance totale des parties prenantes au processus électoral, la CENI avait opté pour la révision du fichier électoral », a mentionné le Président de la Ceni.

Des activités réalisées par la Ceni

Au cours de ce point de presse, Corneille Nangaa a brossé succinctement le tableau d’activités réalisées par son Institution, notamment l’acquisition des équipements et matériels électoraux ; l’enrôlement sur terrain de plus ou moins 42.000.000 d’électeurs projetés et la consolidation des données et mise à disposition du peuple congolais d’un fichier électoral fiable et prêt à prendre en charge tous les scrutins prévus par le cadre légal. A cet effet, la Ceni a bénéficié d’un appui d’une part du Gouvernement de la République, d’autre part, celui de la communauté internationale.

S’agissant de l’appui du gouvernement, celui-ci depuis janvier 2016 a validé le plan annuel de décaissement de plus ou moins 300.000.000 de dollars qui devraient servir à la  prise en charge de l’opération de révision du fichier électoral. A cet effet, la Ceni a acquis 22.220 kits électoraux sur fonds propres du gouvernement de la République. Outre ces kits, la Ceni a acquis 19.8000 groupes électrogènes. En plus de 56 millions des cartes vierges qui ont été conçues et produites, la Ceni a bénéficié de 18.000 kits bureautiques, ainsi que les formulaires et autres matériels électoraux ont été acquis par la Centrale électorale.

En terme logistique, le Gouvernement de la République a mis à la disposition de la CENI 4 avions cargo qui aident dans le déploiement des matériels électoraux dans différentes provinces, 50 camions de 7 à 12 tonnes déjà déployés sur l’ensemble du territoire national, en plus de 107 véhicules pick up et 70 hors-bords attendus à cet effet.

Quant à l’appui de la communauté internationale, Corneille Nangaa a fait savoir que la Ceni a bénéficié de l’assistance technique de plus ou moins 54 experts internationaux de la Monusco, du Pnud et de l’Union Européenne. Ces experts ont travaillé en équipe intégrée avec ceux de la Ceni, avec espoir de rehausser ce chiffre à 170 experts dans les mois qui suivent, d’autant plus que le recrutement est en cours au niveau des partenaires de la Ceni. « Les Nations Unies viennent de désigner M. Simon Pierre Nanitelamio comme nouveau Directeur de la Division Electorale de la Monusco. La Ceni s’en félicite », a révélé Corneille Nangaa, tout en insistant sur  l’appui logistique de la Communauté internationale par l’acquisition de deux gros porteurs Ilyushin mis à disposition par la Monusco ; deux Lockheed Martin Hercules et 16 hélicoptères en mouvement à la  côte ouest de la Rdc pour couvrir le déploiement à partir de Heb vers les chefs-lieux de territoires.

De l’opération pilote au Nord Ubangui

C’est en date du 31 juillet 2016 que la Ceni a lancé l’opération d’enrôlement au Nord Ubangui. A ce jour, plus ou moins 803.000 électeurs ont été enrôlés sur les 835.000 attendus, soit un taux de réalisation de 96%. A ce sujet, la Ceni constate un bémol de ce résultat du fait que 45% seulement des femmes se sont faites enrôlées, contre 55% d’hommes. A ce point, Corneille Nangaaa a indiqué que la Ceni, avec l’appui des experts internationaux mènent des études, pour analyser ces données et que les résultats de cette étude seront mis à la disposition de l’opinion nationale pour corriger ce bémol dans les autres provinces.

A la suite de cette opération, la Ceni a bénéficié de la formation des agents et de déploiement de matériel en cours dans 12 provinces dans les Aires opérationnelles 1 et 2, notamment dans le Haut Katanga, Haut Lomami, Lualaba, Tanganyika, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Tshuapa, Sud Ubangui, Mongala, Equateur et Ituri.

A cet effet, Corneille Nangaa porte à la connaissance de l’opinion nationale tant internationale que du 12 au 15 décembre 2016, selon les cas, débute effectivement l’enrôlement et délivrance instantanée des cartes d’électeurs dans ces provinces. « Bien entendu, il n’est pas exclu que dans certaines villes où le déploiement a été facile, où la formation va se terminer avant, il est probable qu’on commence l’enrôlement et la délivrance instantanée des cartes le 10 décembre 2016 », indique-t-il.

Perspectives et calendrier électoral

Corneille Nangaa a mentionné au cours de ce point de presse qu’au 31 janvier 2017, soit en quelques semaines, le déploiement sera clôturé sur l’ensemble  du territoire national, soit plus de 40.000 tonnes de matériels qui vont couvrir les 17.545 Centres d’Inscription. « Au 31 juillet 2017 sera lancée la présentation par la CENI au peuple congolais, du nouveau fichier électoral fiable et prêt pour l’organisation des tous les scrutins », nous a-t-il entendre.

Cependant, en ce qui concerne le calendrier électoral, le Président de la Ceni, indique que conformément à l’article 211 de la Constitution, mais aussi l’article 9 point 5 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Ceni, cette dernière est la seule institution compétente pour publier le calendrier et elle le fait en toute indépendance, précise-t-il.

A en croire Corneille Nangaa, ce calendrier est techniquement prêt, au regard des repères donnés par l’Accord politique du Dialogue de la Cite de l’Union africaine. « La Ceni, dans ces prérogatives, conformément à l’article 25 point 12 de la loi organique, commence, ce jour, les consultations avec les parties prenantes pour requérir les derniers avis et considérations des uns et des autres avant sa publication dans les jours qui viennent », a-t-il déclaré.

A l’occasion, le Président de la Ceni a une fois de plus rejeté les propos diffamatoires d’une certaine presse attribuant l’organisation des élections en 2017 et non en avril 2018. Il a affirmé par voie de conséquence que son bureau avait été reçu au Sénat par le Président de la Chambre haute. Rien, de tel n’avait été dit, insiste-t-il. Il a affirmé à l’occasion, que le projet budgétaire de la Ceni est évalué à 1, 2 milliards de dollars  Us, qui a été déposé pour la suite de ses opérations à l’Assemblée nationale.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse