Brazzaville va accueillir la 8ème édition du Festival TuSeo

par -
0 445
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Du 27 au 29 octobre 2017, la ville de Brazzaville va accueillir la 8ème édition du rendez-vous international de l’humour tuSeo. Au total 16 humoristes de neuf pays africains dont la RDC et la France. En sous, la présentation des spectacles de chaque humoriste. Sur la liste, c’est le Congo Brazza qui aligne le plus grand nombre d’artistes, suivi du Burkina Faso.

Pour la République Démocratique du Congo qui se prépare elle aussi à accueillir un événement du genre, le communiqué de ce festival indique que cela sera représenté par Emmanu Tara, qui est une jeune humoriste de la Team Toseka. Celui-ci base ses vannes sur les relations familiales de son Kinshasa natal. Dans son spectacle « L’amour à Kinshasa », Tara va embarquer les spectateurs dans l’univers de la drague « made in RDC ». Selon lui, à Kinshasa, les garçons ont du pain sur la planche pour trouver des Kinoises compatibles à leurs sentiments. Et si on faisait une petite comparaison sur la définition de l’amour sous d’autres cieux !!!

Pays hôte !

Voici quelques artistes invités à ce rendez-vous africains du rire. Pour le Congo-Brazzaville, il y aura : Naz-R dans « C’est moi »  (Victime de la société il rigole de son calvaire dans les minibus de Brazzaville et aussi de l’ambiance à travers nos cour communes.     Geek branché réseau sociaux, il fait son constat sur les selfies qui représentent un vrai phénomène de société.

Weilfar Kaya dans « Barrez-vous ! »

Weilfar porte un regard vraiment amusé sur les réalités de son vécu quotidien, il essaye d’expliquer le plus drôlement et intelligemment possible, dans une succession de sketchs réservés aux grands rieurs (Tuseyeur) sa joie, sa tristesse, sa colère, son imagination, là où chacun se reflète, des plus petits au plus grands. Barrez-vous, si vous le pouvez, mais en riant.

Nziengue Magnoutou dans « Nous les femmes, vous les hommes »

Romeo et Juliette, est-ce un bel exemple d’histoire d’amour? Princilia vous embarque dans sa « Lynemousine » et vous raconte les véritables effets d’histoire d’amour; coup de foudre, rupture, déception, et bien d’autres intéressés. Venez donc, mais en couple.

Prodige Heveille « Ce n’est pas moi ooh, c’est la crise Congo »

Avec la crise économique qu’il y a en ce moment, le chômage qui ne cesse de croitre et les prix du baril de pétrole qui ne cesse de chuter, il faut faire preuve de      réalisme       aigu.       Plus de sentimentalisme ou de générosité mal placée. il faut faire preuve de stratégie et de   sévérité   dans   le   choix   de   son partenaire de vie, de sa profession, du moment de devenir père et même de son alimentation. On ne mange plus pour   se   rassasier   oh… de   toutes les façons,   ce   verbe-là a   été   rayé   des dictionnaires dans beaucoup de familles congolaises.

Titus Kosmas dans « Tu veux réussir? Fais-Toi pasteur »

Un   ancien   footballeur   dont   une   blessure gravissime à la cheville a brisé les rêves d’une carrière   brillante,   médite   sur   son   avenir   qui semble   ombrageux.   Heureusement   que   son optimisme le poussera à cogiter sur son sort en essayant   de   passer   en   revue   les   activités   qui peuvent l’enrichir assez rapidement et décide de s’improviser pasteur.

Un carrefour des meilleurs humoristes africains

Dans ce festival d’autres pays seront également de la partie : le Gabon avec Manitou avec son show « A vos marques, prêts, partez ! »

C’est le marathon de rire que nous propose Manitou     qui     nous     raconte     les péripéties de sa famille à travers des séquences de sketck, différents chacun des autres associant un membre de sa tribu. Manitou reste l’incontournable leader. Pendant 45 minutes adrénaline et rires garantis seront au rendez-vous, au terme d’une course hilarant qui tiendra le public en haleine.

Kaboré L’intellectuel (Burkina Faso/Côte-d’Ivoire), dans « les femmes sont formidables », Ce spectacle dénonce l’autoritarisme des hommes envers les femmes depuis la nuit des temps. C’est pour cela que l’Intellectuel Kaboré s’érige en avocat défenseur des femmes pour éveiller les consciences   de   nos   mamans   à   travers l’humour, afin qu’elles prennent leurs responsabilités pour s’imposer davantage dans la société.

Mala Adamo (Burkina-Faso/Côte-d’Ivoire), « Les servantes », Dénoncer dans l’humour, les dérives des servantes ou domestiques dans les foyers. Amener nos mamans à prendre conscience des risques qu’elles courent en employant des servantes qui sont parfois plus belles qu’elles-mêmes et mettre à nue l’infidélité de nos fameux porteur de culotte : les hommes.

« Ouaga pressé »

Roukiata Ouedraogo raconte dans « Ouaga préssé », mime et danse sa réalité. Celle d’une jeune, Ouedraogo, une burkinabè venue s’installer en France à vingt ans, ayant deux amours : son pays et Paris. On suit la jeune gazeuse des faubourgs ouagalais, jusqu’à sa vie actuelle dans le little africa parisien. Un solo dynamité à l’autodérision, dans la langue de Molière préparée à la sauce gombo.

Bouna Nguazong du Cameroun « … J’ai tout essayé », est un spectacle d’humour en one man show à caractère satirique. Le texte très poétique, est une compilation d’une variété de sketches. Ce spectacle est un pure   moment   de   bonheur   où   farces ubuesques,     parodies     burlesques    et farfelues se combinent a un jeu de mots extravagants     en dérangeant pour finalement tout arranger.

Oumar Manet de la Guinée Conakry dans « Le journal intime de Dieu ». Dans ce monde ou tout le monde est ultra nombrilisme et ne pense qu’à sa propre gueule, eh bien chère monsieur et dame croyant, laissez-moi vous dire que DIEU en a marre de toutes nos plaintes qui définissent bien le caractère humain. Dans le journal intime de Dieu, le tout puissant dieu, Allah, Jéhovah, Dios, nzambé peu importe comment vous le nommer, viens sur cet espace de liberté pour partager son mécontentement, ses attentes et les innombrables projets qu’il a dû mettre en stand by pour nous les hommes.

Fréderic Gakpara du Togo, « Ligue des Célibataires Endurcis ». C’est un grave malentendu qui oppose la “Ligue des Célibataires Endurcis”, LCE en abrégé, à la “Coalition des Femmes Mariables”, CFM en abrégé. Certains responsables de la LCE, à la suite des dénonciations de la CFM, sont internés à la “Clinique Psychiatrique des Infidèles” pour subir des examens devant confirmer ou infirmer les nombreuses accusations, de démence libidinale, de perversité érotique, de terrorisme sexuel, d’extermination des rêves matrimoniaux des femmes nubiles,… portées contre eux…

 

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse