Bras de fer entre la Belgique et la Rdc: Didier Reynders se dit prêt au dialogue

par -
0 424
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les autorités congolaises ont pris une série de décisions “qui dans les faits sont très négatives pour la population congolaise”, a estimé ce mardi le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, en réaction à une information selon laquelle la République démocratique du Congo ferme son consulat à Anvers et a demandé à la Belgique de faire de même avec son consulat à Lubumbashi. “Notre première préoccupation, c’est de savoir ce que nous pouvons faire pour la population congolaise”, a indiqué M. Reynders, après le sommet Slovénie-Benelux. C’est pourquoi il est, selon lui, nécessaire de d’abord se concerter avec les différents partenaires. La Maison Schengen, déjà fermée il y a quelques jours, travaillait en effet pour 17 pays en plus de la Belgique. “Ce n’est pas notre rôle de chercher seuls une solution, nous devons le faire avec l’Union européenne et l’Union africaine.”

Didier Reynders affirme rester prêt au dialogue. “Nous sommes prêts à envoyer une délégation au Congo, avec des gens du cabinet du Premier ministre, de mon cabinet, de la Coopération au développement et de la Défense”, a expliqué le ministre. “Nous sommes ouverts à un dialogue direct, mais il s’agit en premier lieu d’un dialogue entre Congolais. Il est nécessaire de trouver d’abord une solution au Congo.” Pour lui, une concertation doit avoir lieu au gouvernement fédéral et au niveau européen. “Nous essayons toujours d’arriver à une réaction commune avec l’Union européenne et l’Union africaine, avec le soutien donc des pays limitrophes”, a-t-il conclu.

Au regard de tout ce qui précède, il important d’insister sur le fait que la Rdc n’exige que le respect vis-à-vis de tous ses partenaires. Ceci, comme le Congo le fait di bien avec tous ses partenaires bi et multilatéraux. Désormais, le fait de s’immiscer dans la politique interne congolaise ne sera plus toléré, peu importe le partenaire qui est en face et peu importe ce qu’il apporte comme enveloppe. Peut-être qu’il aura fallu que le Congo lève le ton, pour que la Belgique manifeste sa disponibilité à dialoguer. Espérons que la Rdc va saisir cette opportunité pour une fois de plus insister sur le respect mutuel qui doit caractériser les relations internationales.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse