« Bleu Jaune Rouge ti na makila » Les jeunes de Tshangu fêtent la Noël aux couleurs nationales

par -
0 578
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les grands noms de la musique de ce coin de la capitale seront sur scène, ce jeudi 24 décembre 2015 dans l’après midi à l’espace Planète J de la commune de N’Djili. « Bleu Jaune Rouge ti na makila », les couleurs du pays pour fêter Noël et fin d’année ont été choisies, pour manifester l’attachement de cette jeunesse à ce Congo plein d’avenir.

Godson Badibanga, l’un des organisateurs de ce qui paraît comme la rencontre culturelle-phare du district de la Tshangu en cette fin d’année 2015, livre ici une série de réponses sur cet évènement.

Ils sont déjà cités nommément,  les artistes ci-après : Axe La Plume, Boosh Gun, LM Soldat, Toty The Best, Nianga Squaad, G Y Styles, Samba SK Bonino, Lil Master, ajouter à ceux-là Rome Love du Congo, Cicéron Yodji, Panaka Click.

« Bleu Jaune Rouge Ti Na Makila est un concept de la structure Maison Mugler Production (MMP), qui est dirigée par un collège d’amis : Mugler Mavuzi, Godson Badibanga, Jilson Mbaki, Bedi Kiala, Arnold Mayivova et Gaël Tuzolana » a affirmé Godson Badibanga.

En signifiant le choix porté sur les couleurs du drapeau national, Il a indiqué : « c’est simplement parce qu’on est Congolais et l’on aime notre drapeau, qui pour nous, est le meilleur du monde entier », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « c’est aussi une manière pour nous de passer un message fort à tous les Congolais du monde entier, leur dire qu’on peut bien changer des choses à travers la musique. Voilà pourquoi nous n’avons pas invité que des musiciens mais il y aura pas mal de notables présents. Nous devons faire des choses pour ce beau pays, chacun dans son milieu. Et c’est aussi un rappel à tous ces Congolais qui ont changé de nationalité que « na makila » pour dire « dans le sang », ils restent néanmoins Congolais. Ce sont là les motivations qui justifient la création de Bleu Jaune Rouge Ti Na Makila… Congolais et fiers de l’être ».

Pour l’instant, a-t-il mentionné, ils attaquent avec la musique, qui est le moyen le plus facile d’atteindre un grand monde. Demain, ça sera peut-être le théâtre, le football et autres, pourvu que Dieu prête force. « On se bat avec nos propres moyens et si quelqu’un arrive à mettre un vrai paquet là-dessus, nous allons élargir le champ, Inch’Allah », a-t-il poursuivi.

Son souhait, a-t-il dit, avec l’appui du Groupe de presse L’Avenir, « nous voulons que le slogan « Bleu Jaune bleu ti na makila » soit lancé par nos footballeurs qui jouent à l’extérieur et qui subissent la pression concernant le phénomène de double nationalité. Et d’en faire un motif de valeur, pour leur appartenance à son Congo d’origine.

Comme nous l’avons dit ci haut, le comité d’organisation veut faire de ce rendez-vous un vrai lieu de danse, de chant mais aussi d’échange entre les jeunes. C’est dans cette logique que sur la liste des invités prévus, figurent Macky Iyoka (Producteur), Ghoveline Mavuzi (Promotrice de L’école Mavuzi), Jean Louis Mpiana (Me Avocat), Joss DIENA (Artiste Musicien Congolais), Maman Lorie Ntimba (Ingénieure Rtga), Mundueri (Artiste Comédien), Professeur Zana (L’université de Kinshasa), ar d’autres…

 

(Onassis Mutombo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse