Bientôt un protocole d’accord CENI-autorités traditionnelles de la RD Congo

par -
0 753
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A la faveur d’une réunion avec les principaux chefs du Comité National de l’Association Nationale des Autorités Traditionnelles et Coutumières (ANATC) sous le leadership de l’honorable Mwami Godefroid Mwenda-Bantumunongo, M. Benjamin Bangala Basila, Membre de l’Assemblée Plénière de la CENI en charge du suivi du Cadre de Concertation Interinstitutionnel et Autorités traditionnelles, a salué la collaboration qui se consolide entre l’institution de gestion des élections et les Chefs coutumiers de la RDC.

« Nous attendions ce jour mémorable », a lancé d’entrée de jeu l’honorable président de l’Association Nationale des Autorités Traditionnels et Coutumières (ANATC), le Mwami Godefroid Munongo, en réaction à l’allocution de bienvenue leur adressé par la Commission Electorale Nationale Indépendante, ce jeudi, 16 juillet 2015.

Les chefs coutumiers ont déclarés qu’ils se sentaient oubliés par la centrale électorale, situation qui les a placés dans un état d’immobilisme total vis-à-vis du processus électoral. Et de rassurer, «nous sommes disposé à vous aider à réussir votre travail, nous sommes ouverts à tout dialogue sur la marche des élections et à toute forme de collaboration », a souligné le numéro un des autorités traditionnelles de la RDC. Outre les membres du Comité National de l’ANATC, conduite par son président, l’honorable Godefroid Mwenda-Bantu Munongo, cette rencontre a connu la participation d’un conseiller principal, des conseillers et des experts de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) représentant les différents départements opérationnels de l’institution de gestion des élections.

Cette rencontre du jeudi, 16 juillet 2015 a permis à la CENI de réactiver cet important mécanisme d’accompagnement électoral pour mener à bon port le processus électoral dans son aspect lié à la sensibilisation des électeurs dans les communautés de base que sont les Chefferies. « Notre rencontre de ce jour se situe dans le cadre de concertation qui existe entre vous (Autorités traditionnelles) et la CENI et qui nous donne l’opportunité d’échanger sur toutes les matières qui concernent le processus électoral en cours dans notre pays », dit-il, avant d’ajouter que notre souhait est que le partenariat qui nous lie soit agissant et que l’implication de l’autorité coutumière dans le processus électoral paraisse de plus en plus imposant tant sur le plan de la sensibilisation, de l’éducation, de l’encadrement de la population que de la sécurisation du système.

En effet, par votre implication, on peut logiquement s’attendre pour la sensibilisation, que l’adhésion de population au processus électoral soit totale ; Pour l’éducation civique électorale, que la population puisse voter utile, surtout au niveau des animateurs des organes délibérants des entités de base qui doivent vous épauler dans la gestion de vos ressorts respectifs ; En tant que représentants ou responsables des vos entités, que vous puissiez assumer pleinement votre rôle de garant de la sécurité de vos juridictions en contribuant efficacement à la sécurisation du processus électoral, gage de l’organisation des élections apaisées, démocratiques, libres et transparentes », a indiqué monsieur Benjamin Bangala, à l’ouverture de la séance.

(JMNK)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse