Bientôt, l’experience de Benik Afobe surprendra les congolais

par -
0 536
Benik Afobe (en collant noir) à l’extrême gauche de Marcel Tisserand
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Né le 12 février 1993 à Leyton en Londres, le jeune footballeur Benik Afobe est maintenant libre de jouer avec ses coéquipiers de la sélection nationale de la RDC (Les Léopards). Ce, après avoir résolu tous les problèmes administratifs, notamment son passeport congolais, qui le gardait encore sur le banc de touche. L’attaquant de Bournemouth, qui après avoir été contacté par le sélectionneur national Florent Ibenge Ikwange, avait déclaré haut et fort : « Depuis mon enfance, mes parents m’ont toujours appris le lingala. Je me vois toujours comme Congolais quand bien même je n’ai jamais été au pays. J’ai besoin de jouer pour le Congo. J’ai réuni tous mes papiers ». Chose promise, chose faite. Benik Afobe devait même jouer le premier match des éliminatoires du Mondial/Russie 2018 face à la Lybie. Malheureusement, Florent Ibenge l’a dit : « Il n’était pas là pour jouer, mais plutôt pour obtenir son passeport de nationalité congolaise ». Que personne n’importune ce jeune joueur de 23 ans. Il a envie de jouer pour son pays. A son jeune âge, il a remporté le championnat d’Europe des moins de 17 ans avec l’Angleterre en 2010. Donc, il peut aussi faire mieux pour le pays de son père. Déjà dans les couloirs, quelques ennemis des Léopards cherchaient à démoraliser le père d’Afobe qui accompagne lui-même son fils à chaque appel du coach Florent. Heureusement la sagesse du père et l’amour de la patrie dépassent tout. Afobe va jouer pour les Léopards. Espérons déjà qu’au prochain match de la deuxième journée des éliminatoires du Mondial face à la Guinée, ce jeune attaquant monstrueux fera son entrée triomphale en sélection nationale de la RDC comme l’a fait Jordan Botaka contre la RCA. Bonne chance à toi Benik.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse