Bible électronique: Le sujet divise les chrétiens

par -
0 408
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la commune de N’djili, précisément au quartier 12 sur l’avenue Kutu, une enquête a été menée à la Communauté de Disciples du Christ au Congo (CDCC) auprès de certains pasteurs et fidèles de l’église pour savoir le pourquoi de l’ampleur qu’a prise la prédication avec la Bible électronique (tablette), en lieu et place de la traditionnelle Bible écrite. C’est une  évolution ou un  prestige dans l’église ? De cette question, des avis que nous avons pu recueillir nous ont permis de cadrer cette démarche dans le bon. D’abord, il faut noter que la prédication est l’action de prédire, communiqué aux fidèles ou à l’assemblée, ce qu’on a reçue de Dieu. Cela peut se faire d’une manière ou d’une autre avec l’objectif que  le message ait été reçu positivement quant à sa mise en pratique. Que cette prédication se fasse en usant des matériels issus de l’évolution technologique (tablette) ou par des moyens désuet (livre, bible), cela ne peut être problème dans la mesure où l’objectif a été atteint dans la satisfaction de Dieu.

Au dire de M. Leka Steve, vice-président de la jeunesse à l’église Le Disciple, user des téléphones contenant une application biblique ne peut être un moyen de prestige. Cela facilite même la prédication quant à la  recherche rapide des passages bibliques. Il pense qu’avec cette Bible électronique, le pasteur est à même de consulter la Bible partout où il sera. Ceci parce qu’avoir toujours ce tas de feuillet dans les mains constitue aussi un problème, une charge. Pour Leka Steve, il y a même de ces pasteurs qui pour palier à ce problème, engagent une personne pour l’aider à porter sa Bible ou son sac, alors qu’avec sa tablette, il peut tout y mettre.

Le problème de charge, la perte des données, le téléphone ou la tablette constitue un moyen beaucoup plus fiable et confortable pour l’œuvre aujourd’hui. L’évolution de la technologie a favorisé  la bonne expansion de la Parole de Dieu. « Dans la tablette, on arrive à être rapide de lire la Bible dans toutes ses traductions et facilitant ainsi la recherche, la méditation en incluant aussi l’intérêt. L’inconvénient est qu’aujourd’hui, les bibliothèques bibliques, les librairies sont presque désertes. Les vendeurs des livres et des bibles ont du mal à trouver des acheteurs et en sus, un bon chrétien doit être toujours documenté, avoir sa propre bibliothèque. Et en cas de Löw batterie ou d’un virus au téléphone, l’on risque de perdre des données ou d’être privé d’user de son téléphone. Donc, il est toujours important malgré la tablette d’avoir la Bible, ce livre sacré », conclu le frère Leka Steve.

Selon la Révérende Bakuteka Léontine de l’Eglise du Christ au Congo (CDCC), acheter la Bible c’est bon pour un enfant de Dieu. Mais à cela s’ajoute la foi de lire pour comprendre la Parole Sainte. L’avantage de téléphone électronique d’abord, c’est la modernisation et cela facilite d’autres personnes qui n’avaient pas l’opportunité d’acheter la Bible. Alors qu’un chrétien est obligé d’avoir la Bible même s’il y a l’ application Bible dans le téléphone. « L’inconvénient  est que vous pouvez être distrait en voyant d’autres choses qui se trouvent dans le téléphone comme : les réseaux- sociaux et les vidéos. Donc, ça diminue la foi de certains chrétiens », conclu la révérende Bakuteka.

(Laurette Nyafe /Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse