Beach Volley: Ce qu’ils ont déclaré des éliminatoires Coupe du monde Afrique zone 4

par -
0 216
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme ne l’ignorent les lecteurs de L’Avenir, les éliminatoires de la Coupe du monde Afrique zone 4 de beach volley pour les catégories U21 et seniors dans les deux versions, ont vécu le dimanche 5 mars à Nganda Yala.

*Ci-dessous les impressions recueillies

-Hubert Mpaka (4è V/P de la Féd.de Congo/Brazza) : ‘’Quand on construit une maison, on commence toujours par le sous-sol. On ne met pas directement la toiture. Donc, c’est un cycle. Le beach volley est une nouvelle discipline en Afrique Centrale. Nous commençons dans un premier temps, il ne faut pas viser les victoires mais le brassage comme ça se fait maintenant. Nous n’étions pas sûrs de traverser le fleuve mais quand on voit ce que fait le président de la Févoco M. Christian Matata, nous nous sommes dit : on doit participer à la fête quelles que soit les conditions. On ne vient pas pour gagner mais pour participer à la fête que ça soit la RDC ou le Congo/Brazza qui gagne, la victoire c’est pour tous les beach volleyeurs.  Le niveau est assez bien chez les juniors et seniors messieurs. Chez les dames, la RDC est à un cran au-dessus parce qu’on a pas su renouveler l’ancienne classe. Avec les vieilles, le tissu est fatigué. On est obligé de raccommoder en attendant que la jeunesse arrive. L’organisation était formidable. Pour un coup d’essai, c’était un coup de maître’’.

Swaleh (DTN RDC) : ‘’Ma réaction est positive parce que sur 4 matches, on a gagné 3 en aller et retour. Mais il y a encore beaucoup des choses à faire. Comme vous le savez, ça c’était la 1ère phase éliminatoire. Les U21, ils ont la dernière phase qualificative pour la Coupe du monde du 28 mars au 3 avril au Caire en Egypte. On a encore du boulot. On va travailler. Quant à la contre-performance de U21 messieurs, dans cette équipe il y a  un très jeune joueur qui n’a même pas 20 ans (Sala Sala Perpetu). Il faut comprendre que c’est la trouille qui a fait qu’il ne puisse pas bien s’exprimer dans cette compétition. Mais c’était le 1er joueur que j’ai sélectionné parmi les 6 présélectionnés. Moi je comprends qu’il est encore jeune. On a le temps avec lui. C’est une paire qui a connu beaucoup des problèmes et qu’on va revoir ça très vite. Notre beach est en chantier. Ce n’est pas parce qu’on a gagné que tout marche bien, non. On a commencé le chantier, on va y aller petit à petit. On a un mandat de 4 ans pour le faire. Soyez rassurés que le beach volley ira très bien en RDC’’.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse