Basket-ball: La hiérarchie sérieusement bouleversée à la Liprobakin

par -
0 763
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

-Hier, Molokaï est tombé face à Delta 62-74

Une véritable révolution s’opère à Kinshasa. A dire vrai, les grandes puissances d’hier battent de l’aile. Les plus petites semblent devenir les grandes puissances d’aujourd’hui. Ceux qui suivent attentivement l’évolution du championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa ‘’Liprobakin’’ ne nous contrediront certainement pas.

*La montée en puissance des petits

Hier pour le compte de la 5è journée, deux matches de la version masculine s’étaient joués au stadium Ymca Matonge. La grande équipe de Molokaï est tombée face à Delta 62-74 et Mukasa a subi la loi de Ceforbak 56-74.

A scruter le tableau des résultats au terme de la 4è journée, une réalité saute clairement aux yeux. La hiérarchie est sérieusement bouleversée.

Les résultats ci-après édifieront les sceptiques à la manière de Saint thomas :

1ère Journée

Les Amitiés-Kola (D) : 40-45

Marché de Liberté-J&A (M) : 47-45

Terreur-Biso na Biso (M) : 70-73

Arc-en-ciel-Mboka Mboka (D) : 41-43

Molokaï-SCTP (M) : 46-106

A épingler ici la lourde défaite de Molokaï face à SCTP, la défaite d’Arc-en-ciel face à Mboka Mboka, la surprenante victoire de Marché Liberté face à J&A et la défaite de Terreur, champion en titre face à Biso na Biso.

2è journée

Les Amitiés-Ndjadi Kumba (D) : 47-62

J&A-Ceforbak : 52-64

Biso na Biso-Molokaï : 102-56

Delta-Marché Liberté (M) : 38-45

Tourbillon-Arc-en-ciel (D) : 38-32

SCTP ex Onatra-New Generation (M) : 45-57.

En termes de surprise, la défaite de Les Amitiés, J&A, Molokaï, Delta, Arc-en-ciel et SCTP face à des adversaires nullement pointés favoris.

3è journée

Ndjadi Kumba-Mboka Mboka (D) : 63-55

La victoire de Ndjadi s’aligne comme une surprise.

4è journée

Biso na Biso-SCTP (M) : 61-57

Tourbillon- Mboka Mboka (D) : 35-47

La défaite de SCTP et de Tourbillon sont des surprises.

Matches remis

Tourbillon-Ndjadi Kumba (D) : 37-45

Molokaï-Ceforbak (M) : 45-51

Ici, les deux défaites de Molokaï et Tourbillon relèvent des surprises qui prouvent que la hiérarchie est vraiment bousculée.

*Volley-ball

G.R. surprend Police 3 sets 2 hier à la 3è journée de l’Euvokin

-Chez les dames, Police écrase Pijec 3 sets 0 (Antoine Bolia)

La 4è journée du championnat de l’Entente Urbaine de Volley-ball de Kinshasa ‘’Euvokin’’ a démarré hier mercredi 1er avril 2015 au terrain Mikasa Olympique de Bandal. Trois matches étaient à l’affiche. Chez les dames, Police a renvoyé aux études Pijec 3 sets 0.

Quant au match de la version masculine Garde Républicaine-Police, il a retenu l’attention du public car il fut âprement disputé. Il a fallu 5 sets pour départager les deux équipes militaires. Finalement, G.R a remporté 3 sets 2 (25-22, 26-24,20-25,19-25,15-17).

*Opinion

Hortis Kabobo parle de son expérience tunisienne

Sur cette photo, la joueuse Kabobo brandissant deux trophées qu’elle a gagnés

Soucieux d’éclairer la lanterne des lecteurs de notre journal sur ce qui se fait ailleurs dans le domaine du sport et particulièrement du basket-ball, nous avons approché notre compatriote Hortis Kabobo Haongi, joueuse de BC INSS qui a eu le privilège d’évoluer en Tunisie au sein du Club Nabel en 2013. Dans les lignes qui suivent, elle parle de son expérience dans ce pays.

*Carrière de Kabobo

Fille de Kabobo Dami et de Beya Ekutshu, Hortis Kabobo dont le physique 1,88 m de taille reposant sur 86 kg le prédestine à une bonne carrière de basketteuse, cette dernière met en valeur les atouts dont la nature l’a dotés.

C’est très jeune à l’âge de 12 ans qu’Hortis Kabobo embrasse le basket-ball au sein de BC INSS auprès de l’entraîneur ‘’Maïs’’ puis Mata Yanga Gaillard. A 15 ans, elle a embrassé la compétition au sein de la même équipe où elle évolue à son poste de prédilection ‘’Pivot’’ jusqu’aujourd’hui. Vers les années 1998, elle a commencé à faire ses apparitions en équipe nationale et placer ses racines dans les années 2000.

Signalons que dans BC INSS, Hortis Kabobo a bénéficié de l’encadrement des coaches expérimentés dont Mozingo Mozin, feu Mutune Mire, Jean-Marie Ntangu Samuna, Valet Mosengo…

En termes de performances cumulées, elle est championne de Kinshasa et du Congo en 2012 & 2013. En 2014, son équipe était vice-championne du Congo.

Avec l’équipe nationale et son équipe INSS, elle a voyagé dans plusieurs pays notamment le Mali, le Cameroun, le Gabon et le Mozambique.

*Expérience tunisienne de Kabobo

Le monde évolue et le talent immense de Kabobo lui a ouvert les portes de l’équipe Nabel de Tunis en Tunisie où elle a évolué en 2013 (NDLR : la même année, elle a joué et gagné le play-off à Kinshasa et la Coupe du Congo gagnée par son équipe). Durant le laps temps passé en Tunisie, elle a remarqué qu’il y avait de bonnes infrastructures sportives (terrains d’entraînement et de compétition), logement bien assuré même chose pour la restauration. Les athlètes sont bien rémunérés.

Souhait : elle rêve d’évoluer ailleurs et particulièrement en Europe. Elle voudrait un jour se marier et avoir deux ou trois enfants.

Pour le moment, explique-t-elle, elle est bien au sein de BC INSS où elle évolue en bons termes avec ces coéquipières et les membres du comité sportif. Elle remercie le président Franck Kasongo, l’ADG Agnès Mwad et tous les membres du comité pour les titres gagnés par l’équipe. Qu’ils continuent de les soutenir parce qu’elles font la fierté d’INSS. Et elle dit merci à toutes les personnes qui supportent INSS, qu’elles restent fidèles à cette équipe.

 

(Antoine Bolia)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse