Bas-Uélé: Gilbert Mokoto restera-t-il président de l’Assemblée provinciale

par -
0 326
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*La justice tranche dans quelques jours

Plus d’une semaine après l’élection partielle des membres du bureau de l’organe délibérant, c’est la crise qui persiste.  10 députés provinciaux sur 17 contestent et ne veulent rien entendre. Le contentieux se traite à la Cour d’appel de Kisangani où une requête en annulation a été introduite.

L’honorable Michel Giyo, un des protestataires, dénonce de nombreuses irrégularités, ainsi que des cas flagrants de violation des textes légaux et réglementaires, notamment le Règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Bas-Uélé.

En outre, la représentation provinciale et l’équilibre géopolitique voulus par les législateurs congolais n’ont pas été respectés. Et pour preuve, avec ce scrutin, le gouverneur de province et le président de l’Assemblée provinciale sont tous natifs d’un même territoire, Aketi.

Enfin, les dix députés provinciaux contestataires affirment haut et fort que le jour de l’élection partielle, le quorum exigé pour l’Assemblée plénière et des membres du bureau n’ont pas été atteints, 7 députés provinciaux présents sur les 17 que compte ce parlement provincial. A noter que l’audience prévue hier mardi à la Cour d’Appel de Kisangani a été reportée à une date ultérieure. C’est pour permettre aux deux parties d’affuter les armes.

(François Okonda/Kisangani)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse