« Barumbu Na Biso », une nouvelle image pour les jeunes

par -
0 249
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Association sans but  lucratif « Barumbu na Biso » dirigée par son président qui est également chargé des missions au cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), a trois ans d’existence depuis sa sortie officielle. A cet effet, la rédaction du Journal L’Avenir a approché cette Asbl pour savoir ses objectifs ainsi que le bilan de ses activités. Quels sont les résultats que l’association a obtenus du fait que les jeunes de la Commune de Barumbu ont une mauvaise réputation parmi tous les autres dans la ville de Kinshasa ? De ce fait, nous nous sommes entretenu avec M. Bokole Boteyi Glody, président de « Barumbu na Biso ».

L’Avenir : dites-nous, votre Asbl existe depuis quelle année ?   Bokole Boteyi : « L’association existe depuis 2015 ».

Quels sont vos objectifs ?

« Notre objectif premier, c’est l’encadrement des jeunes  de la commune de Barumbu, en changeant l’image qui nous est collée sur la peau lorsque nous présentons  notre identité. Les gens font toujours allusion à des brigands ou plus loin encore, nous sommes traités de Kuluna. Et pourtant, dans la commune de Barumbu, il y a eu des jeunes qui ont défendus notre commune sur le plan musical, sportif et même qui ont influencé notre pays. Mais aujourd’hui, nous sommes mal vus par tous. C’est pour cela que Barumbu Na Biso est venue pour que tous les jeunes  de cette commune s’unissent pour changer l’image de la commune en promouvant nos talents et  les qualités que possèdent les jeunes de Barumbu, tous en disant : « Topesana Maboko pona Barumbu etelema ». Simplement pour dire que chacun à son coin, on ne peut rien. Unissons-nous pour l’avancement de notre commune ».

Quel est votre bilan depuis que votre Asbl existe, du fait que le phénomène Kuluna continue à battre le record sur terrain ?

« Le bilan est très positif du fait que nous avons enregistré plus de milles jeunes qui sont derrière nos idées basées sur le changement de l’image des jeunes  de Barumbu. Car la jeunesse n’est pas seulement le Congo de demain comme disent les autres, mais pour moi, la jeunesse est aussi le Congo d’aujourd’hui. Si est seulement si les jeunes prennent conscience que les changements doivent commencer maintenant et que les jeunes sont des acteurs importants pour le développement de la RDC. En évitant la facilité comme font les jeunes qui volent, et qui sont dans l’escroquerie. Nous allons changer l’image de notre commune et pourquoi ne pas diriger ce pays qui est le nôtre. Donc je suis jeune, je soutiens les jeunes. Nous sommes fiers de diriger cette association car non seulement que les jeunes de Barumbu nous  soutienne, mais aussi les parents, c’est-à-dire papa, mamans, grand-père, grand-mères leurs encouragements nous poussent à aller de l’avant. Donc  j’affirme que nous avons un bilan très positif depuis nos trois ans d’existence. Et aussi nous faisons des aides sociales, nous faisons de services « Salongo » et des sensibilisations. C’est ce qui  permet de dire que nous avons un bilan positif ».

Quelle est la vraie mission de Barumbu na Biso ?

« La mission est de redonner de l’espoir à ces jeunes qui se sentent  déclassés de la société. Ces jeunes peuvent être encadrés aujourd’hui, formés pour ensuite devenir cadres de demain. Je crois que le Congo peut changer maintenant, je me dis que je suis comme David devant Goliath. Et étant berger, je dois foncer jusqu’à couper ce qui est comme obstacles ou barrières dans notre  commune. Et Goliath c’est le mal vu des jeunes de Barumbu où tout a reculé, tout a baissé, alors moi et notre association avons pour mission de sauver notre génération en soutenant les uns et les autres, et nous croyons que c’est possible ».

Qu’est-ce que lecteurs du journal L’Avenir doivent retenir par rapport à Barumbu na Biso ?

« Barumbu na Biso est une association sans but lucratif qui travaille déjà sur terrain pour l’encadrement de la jeunesse native de la commune de Barumbu. Il poursuit des objectifs entre-autres la promotion des valeurs sur l’image de jeunes de Barumbu en essayant de promouvoir les talents de la commune par les aides sociales entre jeunes. Réveiller la jeunesse en travaillant plus parce que la jeunesse n’est pas seulement le Congo de demain, mais d’aujourd’hui aussi.

(Propos recueillis par Hélène Diamona/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse