Barumbu: L’évacuation d’immondices pose problème

par -
0 133
Vue de quelques immondices dans un coin de la Capitale

Il faudra se munir d’un peu de volonté et de bon sens pour assainir cette commune qui, depuis de longues années, a perdu sa beauté. Le moins que l’on puisse dire est que les habitants de Barumbu font du mieux qu’ils peuvent pour la propreté et la praticabilité de certaines rues. En dépit des moyens adéquats pour l’assainissement de la grande avenue Kabambare, une rue qui traverse la commune de Barumbu et celle de Kinshasa, les jeunes gens se mobilisent deux ou trois fois par semaine pour une séance de travail communément appelée « salongo ». Celle-ci, lancée par le gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, il y a quelques années.

Ces jeunes gens pleins de courage et de volonté bénéficient de l’aide financière de certains passants et même de ceux qui sont du quartier qui, faute de temps, ne peuvent se joindre à ces derniers. Cet argent qu’ils reçoivent leur permet d’acheter des balais, des râteaux, des gants et de l’eau pendant qu’ils travaillent sous le soleil.

D’une part, les habitants de la commune de Barumbu acclament et encouragent l’initiative prise par ces jeunes. De l’autre, ils se plaignent de la manière dont les ordures sont jetées le long de la route. Ce, lorsque les bacs placés dans chaque direction sont remplis. Ils déplorent également toutes les maladies qui peuvent être causées par  des odeurs nauséabondes dégagées par ces déchets.

(Lofoli Gloria/stagiaire Ifasic)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse