Barly Baruti se bat pour Tembo son éléphant il est propriétaire du logo

par -
0 1852
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Qui, au Congo, n’a jamais vu la majestueuse tête d’éléphant qui figure sur les étiquettes de la bière Tembo (Tembo signifie éléphant en swahili) ? Et qui sait que l’auteur du dessin n’est autre que Barly Baruti, un artiste aussi doué pour la musique et la rumba que pour la peinture et la bande dessinée ? Il est vrai que Barly est partout : il se produit régulièrement en concert ( au Botanique à Bruxelles, ou à Kinshasa dans les halles de la Gombe) il a publié voici quelques mois une BD remarquée, « Madame Livingstone », consacrée au Congo dans le première guerre mondiale. On y apprend, entre autres, que si le célèbre explorateur a refusé de suivre Stanley qui l’avait retrouvé, c’est peut-être parce qu’il entendait finir sa vie en Afrique, aux côtés de sa femme congolaise et de son fils métis ( qui, dans la BD, ressemble étrangement au dessinateur lui-même…)…
Barly Baruti aujourd’hui tente de relever deux défis : avec Thierry Bellefroid, il réalise une autre BD, consacrée au « match du siècle » qui en 1974, mit aux prises deux boxeurs légendaires, Georges Foreman et Mohamed Ali, qui s’affrontèrent à Kinshasa devant un public déchaîné et des caméras du monde entier.
En plus de ce travail qui l’amène à recréer les atmosphères croisées du Harlem des années 70 et de « Kin la belle » du temps de Mobutu, Barly Baruti se bat aussi sur le front juridique : il tente de faire valoir ses droits de propriété intellectuelle sur l’éléphant qu’il dessina en 2006 à la demande de la société Bracongo. A l’époque, cette tête majestueuse fut utilisée pour faire des affiches, elle fut apposée sur les bouteilles Tembo et plus tard l’éléphant de Barly se retrouva même sur des verres et le dessinateur fut rémunéré pour cette prestation.
Le problème c’est que par la suite, une fois terminée la collaboration entre Barly Baruti et la Bracongo, la société considéra qu’elle était désormaisBière_TemboBière_Tembo, qui pouvait être intégré tel quel dans la charte graphique de la Tembo, décorer tant les publicités que les produits dérivés…Ce que conteste Barly Baruti, qui défend sa propriété intellectuelle et avance qu’il est toujours en possession de l’original de l’œuvre…Jusqu’à présent, confronté à la puissance brassicole, l’artiste avait peu de chances d’avoir gain de cause devant les tribunaux de Kinshasa. Mais il envisage aujourd’hui de défendre son cas à Paris, car derrière la Bracongo se trouve le groupe français Castel, sensible à la publicité négative qui pourrait résulter de cette affaire si un procès … éléphantesque… devait être mené en France…

lesoir/Lavenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse