Bana OK, tout va bien à “La Sabliere” à N’Sele

par -
0 93
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Tout baigne dans l’huile présentement au sein de l’orchestre “Bana OK new-look” que dirige son actuel président en la personne de l’artiste-musicien Manda Chante, nommé par le poète Lutumba Simaro.

 

En effet, c’est un dossier à plusieurs épisodes que nous ne saurons ouvrir maintenant, question de laisser d’abord les choses évoluer aisément. Se sentant fatigué par le poids de l’âge -il a plus de 80 ans actuellement-, le poète Lutumba Simaro Masiya, en stratège avéré, après avoir ausculté l’horizon et statuer qu’il n’y aura aucune différence entre ce qui se passe sous d’autres cieux et ce qui adviendra de sa suite après sa disparition, a conclu que la meilleure solution sera celle de confier la charge de son groupe à un élément intègre venant d’ailleurs. C’est pour cela qu’il a jeté son dévolu sur le chanteur Manda Chante qui est décidé à poursuivre sur le même élan que lui afin que Bana OK ne puisse disparaître.

Le vieux Mapata a donc une lourde charge sur ses épaules: lorsqu’il va diriger à fond cette formation musicale que reviendra alors son propre groupe le Wenge Référence ? (Un dossier renfermant plusieurs pages)!

Toujours est-il que dans sa forme actuelle, suite au départ de la quasi-totalité de musiciens, l’ancien Bana OK, le renfort est venu de Wenge Référence en plus de quelques nouvelles recrues. Néanmoins le groupe compte dans sa chorale 3 éléments de valeur: Déborah, chanteuse; Christa et Claver deux charmants chanteurs, etc. Pour sa préparation, le groupe Bana OK new-look a choisi un site très emblématique dans la commune de la N’Sele.

Avec l’assentiment du bienfaiteur André Dodo, cet orchestre est aux maquis à la “Sablière”. Là, il prépare sa sortie sur scène qui aura lieu le dimanche 2 septembre 2018 au village ” Ntemba” au rond-point Forescom, dans la commune de la Gombe.

Sur le même chapitre, faisant d’une pierre deux coups, Manda Chante et sa nouvelle équipe entrent au studio pour réaliser un superbe maxi-single de 3 chansons, question de prouver à la face du monde que cet orchestre continuera à produire de la bonne musique et, surtout, suivant le vœu le plus ardent de poète Lutumba Simaro, à l’exemple de l’orchestre Haragon de Cuba qui a survécu à son fondateur, Bana OK survivra même après Simaro Masiya.

A ceux qui ont quitté le groupe Bana OK, Manda Chante leur souhaite toutes les bonnes choses du monde, tout en les invitant à ne point s’accrocher sur les œuvres de Simaro dans leurs productions. Ils devront faire un effort pour composer leurs propres chansons afin de produire de la bonne musique, loin de toutes tendances diaboliques.

Auteur-compositeur de talents ayant produits des œuvres qui ont toutes accrochées, Lutumba Simaro a donc trouvé en Manda Chante, un artiste plein de bons sens et un dirigeant correct qui pourra remplir correctement les taches qui lui sont confiées. Parfois taquin, Manda Chante est du genre de ceux qui ont un regard très attentif dans l’accomplissement des tâches qui lui sont confiées. Lorsque rien ne va, il ne fait jamais marche-arrière et affronte le taureau de face jusqu’à le vaincre. Un véritable toréro.

Nous sommes d’avis qu’il donnera satisfaction à son vieux, papa Lutumba qui vient de lui faire confiance. Placé sur un tremplin solide, espérons qu’il prendra un bel élan afin que sa chute dans le bassin soit la plus douce possible, afin d’éviter toute polémique.

Kingunza Kikim Afri/Cp

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse