Ayant signé avec Just Praticalstechnology business management: L’UPAC veut assurer une formation identique aux universités étrangères

par -
0 526
Le recteur de l’UPAC au milieu, entouré par le Pca de l’UPAC à sa droite et le partenaire indien, à gauche/Ph. Dieu-Merci Télé 7
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Grâce à la signature, hier lundi 4 juillet, d’un accord de partenariat avec Just Praticalstechnology business management, l’Université panafricaine au Congo, avec son système Lmd, va désormais offrir aux étudiants congolais une formation adéquate qu’ils ont toujours recherchée à l’étranger, comme en Inde. Ce qui permettra aux parents de ne plus dépenser des sommes colossales en envoyant leurs enfants à l’étranger pour poursuivre des études universitaires.   

« Ce n’est plus utile d’envoyer ses enfants à l’étranger pour faire l’université ». L’Université panafricaine du Congo (UPAC) vient de trouver une solution adéquate qui permettra désormais aux étudiants de la Rdc de bénéficier d’une formation identique à celle des universités étrangères, indiennes en l’occurrence, avec les mêmes compétences.

C’est-à-dire que l’UPAC, avec son système d’enseignement Lmd qu’il développe depuis un temps, a jugé plus avantageux d’importer des enseignants à partir de l’étranger pour dispenser aux étudiants congolais les mêmes matières qu’ils vont chercher ailleurs. Donc, faire la même chose ici en Rdc qu’en Inde. Ce qui facilitera aux parents d’assurer une meilleure éducation de leurs enfants tout en étant au pays en épargnant ces derniers de faire de longs déplacements d’un continent à un autre.

Aussi, ce système permettra-t-il à l’UPAC d’importer toute la technologie que l’Inde développe à ce jour dans le domaine de l’éducation pour les étudiants de la Rdc. Notamment, grâce à l’accord de partenariat scellé avec un centre de formation professionnel indien « Just Praticals, Technology Business Management ».L’objectif estd’offrir aux étudiants congolais plus d’opportunités d’emploi et faire passer l’UPAC à une marque internationale d’autant plus que les certificats vont répondre aux standards internationaux.

Sur ce, il s’est tenu hier lundi 04 juillet 2016 au siège de l’UPAC au quartier cité-verte dans la commune de Mont-Ngafula, au sud-ouest de Kinshasa, la cérémonie de la signature du protocole d’accord entre l’UPAC, représentée par son recteur, le professeur docteur Willy Bongo PasiMokeSangol, et le manager général Just Praticlals, Technology Business Management, M. Madhusudhan. Ce, en présence du promoteur et président du Conseil d’administration de l’UPAC, M. William Makiala.

 

Donner à la Rdc des produits finis hautement performants et concurrentiels

Dans son mot de circonstance, le recteur de l’UPAC a indiqué que ce partenariat entend apporter toute la pierre utile à l’édifice que voudrait bâtir l’Université quant à la formation des jeunes congolais prêts à démystifier n’importe quel défi quel qu’en soit le lieu ou le temps. « Ceci se fera grâce au renforcement des capacités qui est notre mot, qui viendra couronner notre devise « Elitisme-innovation-épanouissement », c’est-à-dire, celui de donner à la Rdc des produits finis, hautement performants et concurrentiels », a signifié le professeur docteur Willy Bongo.

A traverscet accord de partenariat signé pour une durée de cinq années renouvelables, l’UPAC et son partenaire indien se proposent d’explorer des possibilités de travailler ensemble et de rechercher des sources de financement pour des projets qui pourraient être exécutés conjointement, tel que le stipule ce document.Ledit protocole d’accord sera ainsi complété par d’autres documents qui expliqueront chaque élément du protocole.

A toute fin utile, M. Madhusudhan a enfin procédé à la signature du livre d’or de l’UPAC qui a sanctionné la fin de la cérémonie.

LepetitBaende

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse