Ayant réuni près de 300 députés du FCC: Néhémie Mwilanya bat le rappel des troupes

par -
0 267

Suite aux enjeux de l’heure relatifs à la nomination du Premier ministre et à la composition du Gouvernement de coalition, le Professeur Néhémie Mwilanya Wilondja, Coordonnateur du Comité stratégique du Front Commun pour le Congo (FCC) a réuni, dimanche 03 mars 2019, plus de 300 députés de cette méga plate-forme dans la salle Showbuzz. Cette rencontre est intervenue après la cérémonie de présentation individuelle des députés PPRD par le Secrétaire Permanent Emmanuel Ramazani Shadary, le samedi 02 mars 2019 à son siège sur avenue Pumbu, hier, dimanche 03 mars 2019.

Il a été démontré que de 42 regroupements et partis politiques qui se sont partagé les 700 sièges aux Assemblées provinciales, le FCC est arrivé en tête avec 501 élus, soit 71,6% des sièges, suivi de l’opposition avec 199 élus, soit 28,4%. A l’instar des scrutins de 2006, le PPRD a conservé encore sa première place aux législatives provinciales avec 156 élus parmi lesquels 14 femmes sur 76 élues, 27 réélus dont 3 femmes. Il est  suivi par AFDC-A avec 68 élus, et AAB avec 46 élus.

A travers ces différentes rencontres, la plate-forme chère à Joseph Kabila sort les biceps et passe à la vitesse supérieure dans la démonstration des évidences. Alors que du côté CASH on se perd en conjectures sur la nécessité de désigner un Informateur pour identifier la Majorité à l’Assemblée Nationale.

La préparation de la prochaine plénière se penchera sur le projet de règlement intérieur, était au menu de cette réunion. Il faut rappeler que le Règlement intérieur est la 2ème  et avant dernière étape de la tâche du bureau provisoire. Après son adoption, il doit être envoyé à la Cour Constitutionnelle pour avis de conformité à la constitution, avant l’organisation de l’élection du bureau définitif, acte final de la vie du bureau provisoire.

C’est ainsi qu’après cette adoption du Règlement intérieur, la poursuite des travaux à l’Assemblée nationale sera marquée entre autres, par l’appel à candidature pour le bureau définitif. Puis, suivra le lancement de la campagne électorale avant l’élection et la mise en place des membres de ce bureau définitif. Lequel devra ouvrir la session ordinaire de mars 2019 et conduire le reste de la législature, et installer le prochain Gouvernement de la République.   

Disons en passant que c’est le règlement intérieur, qui indique quelle est la discipline de corps. Et c’est le règlement qui déterminera la composition du bureau, des commissions permanentes, des groupes parlementaires, du Comité des sages. On pouvait noter la présence, autour du Coordonnateur National du FCC, de toutes les grosses pointures Chefs de regroupements et composantes dont, Aubin Minaku, Emmanuel Ramazani Shadary, Pius Muabilu, Bahati Lukwebo, Jean-Lucien Busa, etc. … Comme quoi, il est temps de passer aux actes.

JMNK i

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse