Ayant reçu leurs doléances: Aubin Minaku rassure les députés du grand Equateur

par -
0 841
Une vue des députés nationaux du grand Equateur à l’audience leur accordée par le président de l’Assemblée nationale/Ph. Rtga
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le nouvel archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Fridolin Ambongo, sera bientôt reçu par les ressortissants du grand Equateur  vivant à Kinshasa. Ainsi en ont décidé les députés nationaux élus de cette partie de la République. C’était à l’issue d’un échange avec le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku Ndjala Ndjoko. A cette même occasion, ils ont émis le vœu d’accompagner la CENI dans l’opération d’enrôlement de la population dans l’ex Equateur.

Le président de l’Assemblée nationale, le député national Aubin Minaku Ndjala Ndjoko, a reçu hier dans son cabinet de travail, ses collègues députés nationaux ressortissants de l’ancienne province de l’Equateur (grand Equateur). Le speaker de la chambre basse du Parlement et ses hôtes du jour ont eu à échanger autour des questions brûlantes touchant la vie sociale dans cette partie de la République.

Ils se sont en outre mis d’accord pour l’organisation d’une réception pour le nouvel archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Fridolin Ambongo. Au sortir de l’audience, le député national Nicolas Akpanza Mobuli, élu du territoire de Basankusu, et président du Caucus des députés nationaux élus du « grand Equateur » de l’ancienne province de l’Equateur, s’est confié à la presse.

Et il a expliqué ce qui suit : « A la cérémonie de prise de position canonique de Mgr Ambongo, nous avons été absents. Et cela, indépendamment de notre bonne volonté. Nous avons été interpellés par nos bases respectives. C’est ainsi que nous nous sommes résolus de rencontrer le président de l’Assemblée nationale pour qu’il y ait réparation. Le président était très bien dégagé, il a prêté l’oreille attentive à nos problèmes. Et il nous a promis la résolution de tous ces problèmes dans l’immédiat. Notamment, les problèmes relatifs à l’organisation d’une grande réception à l’occasion de la cérémonie de prise de position canonique de l’archevêque métropolitain de Mbandaka-Bikoro ».

Le député Akpanza a affirmé que le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku a promis également de résoudre certains cas de maladies. « Il y a des malades en Afrique du Sud, il y a des malades sur place…, il a pris l’engagement de pouvoir rendre service à tous ces malades qui semblent être abandonnés à eux-mêmes ».

En ce qui concerne la Commission électorale nationale indépendante, CENI, poursuit l’élu de Basankusu, le speaker de la chambre basse du Parlement congolais a promis d’instruire le président et le vice-président de la CENI pour que ces derniers puissent prendre en compte le désidérata des députés élus de l’ancienne province de l’Equateur pour leur déploiement au niveau de la base, afin d’accompagner la CENI dans le cadre précis de l’enrôlement de la population.

« …Pour que nous puissions avoir un nombre impressionnant de députés. Aujourd’hui nous sommes 62, nous voudrons que prochainement, nous puissions atteindre le nombre de cent (100) », a indiqué le député national Nicolas Akpanza.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse