Ayant glané 5 médailles d’or aux championnats test des Jeux de la Francophonie: Les Lutteurs relancent la problématique de financement des fédérations sportives en RDC

par -
0 312
Les Lutteurs rd congolais lors de la 2è éd. Challenge Pamphile du Congo (ph.Bolia)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les sportifs rd congolais, toutes disciplines confondues, nous ne cesserons si tôt de le clamer tout haut, sont pétris de talent et ne demandent qu’un encadrement efficient pour prospérer. Voilà pourquoi la politique injuste instaurée par le gouvernement rd congolais depuis quelque temps, de ne financer que quatre disciplines sportives, révolte et ne rassure personne éprise de sens d’équité et de justice.

*L’exploit des Lutteurs relance la problématique de financement des disciplines sportives

Comme souligné dans une de nos précédentes éditions, les Lutteurs rd congolais, qui ne rentrent que rarement bredouilles après une compétition dont ils ont pris part, ont encore honoré la République Démocratique du Congo. Ce, après avoir pris part aux championnats test des jeux de la Francophonie organisés le 15 janvier 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

En effet, à cette compétition supervisée par la Confédération Africaine de Luttes et la Fédération Internationale de Luttes, les lutteurs de la RDC qui y ont participé que grâce aux fonds propres de la Fédération Congolaise des Luttes Associées ‘’Fécolutta’’, s’étaient tirés avec une moisson abondante de 5 médailles d’or en lutte olympique sur 10 or, 10 argent et 10 bronze qu’avaient disponibilisé les organisateurs.

A bien scruté les résultats ayant sanctionné la compétition sus évoquée, la RDC qui n’avait aligné que peu des lutteurs rd congolais face à d’autres lutteurs venus du Sénégal, Burkina Faso, Maroc, Bénin, Niger, Congo/Brazza, RCA, Tchad, Algérie, Cameroun et Côte D’Ivoire, était sortie du lot. Car, arriver à rafler 5 médailles en or dans une compétition d’envergure comme l’on fait les lutteurs rd congolais, relève tout simplement d’un exploit digne d’éloge. Bravo à l’entraineur national Dieudonné Vingidio Kisuka et au président de la Fécolutta Léon Mvila.

*Les 5 médaillés d’Abidjan qui sont-ils ?

Les 5 médailles d’or glanées par les lutteurs rd congolais portent la signature de :

  1. Tabora Kabeya Prosy (63 kg)
  2. Jonathan Ibanga Ngeta (65 kg)
  3. Mianda Ania Dorcas (69 kg)
  4. Bosunga Nianga (85 kg)
  5. Chris Mabusa (125 kg)

Pour ceux qui l’ignorent, la lutte ne bénéficie plus des subsides de l’état voici presque 10 ans aujourd’hui. Et d’ailleurs, cette discipline continue à faire honneur à sa réputation de discipline performante. A titre de rappel, bien que ne bénéficiant pas des subsides de l’état, la lutte avait glané 5 médailles en bronze aux 11èmes jeux Africains de Brazzaville en 2015.

De ce qui précède, le Journal L’Avenir estime qu’il est grand temps que le gouvernement rd congolais puisse revoir sa politique injuste de ne financer que 4 disciplines sportives (football, cyclisme, taekwondo et handball). Penser aux disciplines qui se relèvent performantes pour les inclure dans l’enveloppe allouée aux sports. Dans un bref délai, tout faire pour que la luttes soit présente aux prochains Jeux de la Francophonie prévus au mois de mai et juin 2017 ça sera justice.

Dossier à suivre…

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse