Avenue Poids-Lourds: Kitano Corp essaye un nouveau système d’éclairage public

par -
0 365
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis le 20 janvier 2017, l’entreprise japonaise Kitano Corp procède aux premiers essais du nouveau système d’éclairage public sur l’avenue de Poids-Lourds. A en croire une source, les travaux sont en cours d’exécution dans le cadre de la phase II du Projet de Réhabilitation et de Modernisation de l’avenue des Poids-Lourds, désormais baptisée «Boulevard-Japon». Pour ces travaux qui vont être achevés en mai 2017, 88  réverbères sont déjà allumés, alors que 563 socles ont été préparés pour les implanter.

Après l’élargissement et la réhabilitation de cette route financés entièrement par la Coopération japonaise, la phase actuellement en cours porte sur l’installation du système d’éclairage public par des panneaux voltaïques, a fait savoir  le chargé de communication de Pro-routes, Baudouin Manzenza Sassa.

A en croire la même source, 88  réverbères ont été allumés à la fin de la semaine dernière, à la grande joie de la population riveraine et des usagers de cette route. Il faut dire que, sur le linéaire de la route (12 km), 563 socles ont été préparés par l’entreprise pour l’implantation des réverbères.

Selon le délai contractuel et le planning de l’entreprise, les travaux seront achevés au mois de mai 2017.

Le projet d’éclairage a pris corps après la réception définitive de l’avenue de Poids-Lourds par les autorités congolaises au mois de février 2015. Pour des raisons de sécurité routière, le besoin s’est vite fait sentir de doter cette belle artère de la capitale d’un système d’éclairage public.

Une requête a été alors adressée au gouvernement du Japon pour l’utilisation, à cette fin, d’un reliquat qui s’était dégagé des ressources destinées aux travaux de modernisation de l’avenue de Poids-Lourds.

Il existait, en effet, un reliquat de 4,2 millions USD sur ces ressources. Lors des discussions préliminaires qui avaient eu lieu au mois de février 2015 avec les autorités congolaises pendant la mission d’étude de faisabilité de ce projet, la JICA avait marqué son accord de principe pour l’utilisation de ce reliquat et avait demandé à la partie congolaise d’apporter le complément de 2 millions USD par rapport au montant estimé alors du projet, soit 6,500 millions USD.

Le 6 octobre 2015, la JICA avait notifié officiellement au gouvernement de la RD Congo son approbation pour l’utilisation du reliquat dans le financement du Projet d’installation du système d’éclairage public sur le boulevard Congo-Japon, ex-avenue de Poids Lourds.

Bien que l’installation de l’éclairage public fasse partie des obligations de la partie congolaise, la JICA avait exceptionnellement approuvé l’utilisation du reliquat, considérant que l’éclairage public est un élément urgent et indispensable en matière de sécurité routière.

Après évaluation du coût de financement du projet, ce montant était passé à 9 millions USD et la JICA avait décidé de financer intégralement le projet et d’apporter un don supplémentaire de 4,8 millions USD au financement du projet d’éclairage public. Il n’était plus donc question de contrepartie congolaise.

Au terme de toutes les procédures (recrutement du Bureau d’Etudes pour la préparation du DAO, appel d’offres de mars à avril 2016 au Japon), le contrat des travaux, d’un montant équivalant à 7.272.727,27 USD (au taux de 1 USD=110 Yens) pour un délai d’exécution de 12 mois, avait été signé au Japon le mardi 31 mai 2016 entre la Cellule Infrastructures et l’entreprise KITANO CORP (qui avait exécuté les travaux routiers sur l’Avenue des Poids Lourds).

Les travaux ont démarré en juillet 2017. C’est le chef de section voiries de la Cellule Infrastructures, Jean-Pierre Mtamba Nene, décédé le 9 janvier 2017, qui avait donné le premier coup de pioche pour lancer officiellement les travaux.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse