Avec les partenaires internationaux: La Ceni fière d’avoir atteint 38 millions d’enrôlés

par -
0 379
Avec le Comité de partenariat, Corneille Nangaa fait les points du processus d’enrôlement et évoque les contraintes liées au processus. Ph/ Clément Kabulo,Ceni
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est une saga d’activités au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante, hier mercredi  02 août courant. Le Bureau de la Ceni, dont à la tête Corneille Nangaa a présidé une grande réunion du Comité de partenariat aux élections. Ont pris part à cette grande réunion, les ambassadeurs accrédités en Rdc, notamment les Etats Unis, la Belgique, la France, l’Union Africaine. Il en va de même des organisations du système des Nations Unies, telles le PNUD, et quelques organisations privées dont l’USAID et l’UKAID. Le Gouvernement de la République a été représenté par M. Jean-François Mukuna, vice-ministre des Finances.

Pendant plus de trois heures, les ambassadeurs et autres membres de délégations ont planché sur les questions majeures liées au processus d’enrôlement, dont notamment le lancement officiel de l’enrôlement dans le Grand Kasaï et dans une partie de la province de la Lomami, en plus de l’insécurité dont la Ceni fait face dans lesdites provinces.

C’est M. Jean-François Mukuna, Vice-ministre des Finances du Gouvernement Tshibala qui a fait cette mise au point en ces termes : « Il est à noter qu’il important de réactiver ces genres de réunions entre le Gouvernement, la Ceni et les partenaires. La volonté politique du Gouvernement y ait et d’ailleurs il a été annoncé lors de l’investiture du Premier ministre et de son gouvernement, notamment l’organisation des élections a été réaffirmée. Mais, il ne faut pas oublier les contraintes notamment, la sécurité, la paix et le financement. De notre part, le Gouvernement, vu la situation économique, sociale difficile nous participons efficacement et financièrement à la gestion de la Commission Electorale Nationale Indépendante », a-t-il indiqué.

De sa part, M. Alfredo Teixeira, Directeur pays a.i du Pnud s’est dit satisfait du travail abattu par la CENI, tout en félicitant le président de la Ceni, Corneille Nangaa pour avoir pris l’initiative de convoquer ladite réunion d’échange et de partenariat. Il l’a dit au sortir de la grande réunion en ces termes : « Le Président Corneille Nangaa a fait les points sur le processus électoral et les  prochaines étapes à suivre ; les avancées de la Ceni quant au processus  d’enrôlement et projeter les perspectives d’avenirs », a-t-il dit. De rassurer par ailleurs, que le Comité des partenaires continue à s’engager dans ce processus, tout en ayant une volonté mutuelle de faire avancer le processus, ce dont les partenaires apprécie énormément.

Corneille Nangaa inaugure le Centre National de Traitement

Sitôt terminé la réunion d’échange avec la délégation du Rassemblement de l’opposition des Forces Acquises au Changement, Corneille Nangaa, Président de la Ceni a procédé immédiatement à l’inauguration du Centre National de Traitement des données électorales. Salle complétement métamorphosée avec des équipements de hautes factures, au standard international ; une salle modernisée qui sera consacrée aux opérations de vérification et traitement des données. Ces dernières connectées au réseau autonome dans un circuit fermé, contient plus  de 100 machines, dont quatre ordinateurs sur chaque table.

Coup de maître du Gouvernement de la République qui attend offrir à la population congolaise, première bénéficiaire des élections, celles qui sont apaisées, crédibles, démocratiques, et transparentes. Pas n’importe quelles élections susceptibles de provoquer des tensions au pays.

Sitôt terminé l’inauguration du Centre National de Traitement des données électorales, Corneille Nangaa a convoqué la plénière de son organe, en vue d’étudier la faisabilité de rendre publique, les noms des candidats gouverneurs recevables et non recevables dans les 11 provinces concernées, à savoir Bas Uélé, Equateur, Haut Lomami, Haut Katanga, Kasaï Central, Kwilu, Mongala, Sud-Kivu, Sud Ubangi, Tshopo et Tshuapa. A en croire les indiscrétions,  la date l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces concernées est fixée au 26 août courant, et l’annonce des résultats le même jour, apprend-t-on.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse