Avec l’appui du Japon CCLAM lance une enquête en vue du déminage dans l’Ex- Equateur

par -
0 476
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Selon un communiqué de presse de presse parvenu le week-end dernier à l’Avenir, M. Shigeru Ushio, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a signé ce vendredi 6 novembre, le contrat de Don relatif au « Enquête Technique et Déminage dans la Province d’Equateur et Renforcement des capacités du Centre Congolais de lutte Anti-Mines ‘CCLAM’». Ce, avec  M. Pehr Lodhammar, Directeur-Pays de l’ONG Norwegian People’s Aid (NPA). La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de M.  Sudi Alimasi Kimputu, Coordonnateur National du CCLAM, en qualité de témoin.

Avec le financement de l’Ambassade du Japon à hauteur de 625 818$, dans le cadre de l’Aide Non-Remboursable des Petits Projets Locaux (APL), ce projet vise à mettre en place l’enquête technique pour l’élimination de mines anti-personnel et des munitions non explosées dans deux territoires, Ikela et Bolomba, dans la province de l’Ex-Equateur, bénéficiant à environ 120 000 habitants locaux.

Dans son mot de circonstance, M.Ushio a dit que la lutte contre les mines anti-personnel et les munitions  non explosées est la condition préalable à la reconstruction et la consolidation de la paix en République Démocratique du Congo. Se référant à la convention d’Ottawa, il a souligné que la contribution japonaise dans ce domaine avoisine 49 millions Usd en 2014, finançant ainsi  39 projets de par le monde. Il a ajouté que le montant total de la contribution du Japon depuis 1998  a atteint 622 millions Usd ; ce qui fait du Japon un des bailleurs de fonds les plus importants en la matière.

Dans le contexte de la République Démocratique du Congo, il a mis l’accent sur le fait que le Japon accompagne les efforts du Gouvernement congolais dans la lutte contre les mines depuis plus de 5 ans, à travers le soutien vers la société civile ou des organisations onusiennes comme UNMAS.

En félicitant les achèvements réalisés par NPA jusqu’à présent, M. Ushio a exprimé son souhait sincère : « que le projet signé aujourd’hui soit également mené à bien, afin que le Gouvernement congolais puisse accomplir son devoir de devenir un pays sans mines avant 2021 ».

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse