Avec la collaboration de World Vision

par -
0 530
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La loi sur la protection de l’enfant vulgarisée dans la commune de Kimbanseke

La commune de Kimbanseke, en collaboration avec les programmes de World Vision Ngandu et Kimbanseke, a organisé le samedi  11 juillet 2015 dans la salle paroissiale Mucolim,une campagne de sensibilisation sur la loi n° 09/001 du 10janvier 2009portant protection de l’enfant.

Les bénéficiaires ou si on veut, les groupes cibles de cette campagne ne sont autres que les deux parlements d’enfants de Kimbanseke et Ngandu, les chefs des quartiers, les leaders d’opinion (Eglise, Ong, Kermesses et jeunesse), ainsi que les représentas de la communauté.

Les félicitations ont été adressées à World Vision pour sa contribution en faveur de l’organisation de cette journée très capitale pour la jeunesse africaine. D’entrée de jeu, les deux parlements d’enfants de deux communautés ont été invités à la lecture du mémorandum et de la présentation du cahier de charge qu’ils ont initié à l’occasion de la célébration de la journée de l’Enfant africain le 16 juin en mémoire des enfants fauchés à Soweto en Afrique du sud par les tenants de l’apartheid. Dans leurs notes, ils ont sollicité la mise sur pied des mécanismes de suivi et de sensibilisation de la communauté sur la loi n°09/001 du 10 janvier 2009 très favorable pour l’Enfant.

Il a été indiqué, en outre, indiqué que la protection de l’Enfant, dine façon général, doit être une préoccupation non seulement de l’Etat mais aussi de toute la communauté. Tout en interpellant celle-ci, il a été aussi demandé que la population soit sensibilisée sur l’utilisation du numéro vert et pour faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes pour le respect des droits des enfants.

Our la bonne arche des activités, on a promis l’organisation des dialogues entre les différents représentants de la Communauté et les autorités sur les problèmes majeurs de l’Enfant en vue d’y remédier en proposant des solutions plausibles et adéquates. Les recommandations de ces dialogues vont tourner autour de la scolarisation gratuite des enfants surtout des orphelins et autres enfants vulnérables vivant avec des personnes de 3ème âge.

Théâtralisation de l’événement

La troupe théâtrale de l’Institut National des Arts, INA, a présenté un spectacle sur le respect des droits des enfants. C’est l’article 48 de cette loi interdisant les fiançailles des enfants (mineures) qui a été mis en exergue. On devra noter en passage que bien avant cette représentation, quelques causeries et des théâtres interactifs avaient été organisés.

Prenant la parole à son tour, Mme Mireille NDA, a tablé sur l’objet, la mission, les valeurs ainsi que les domaines d’intervention de World vision. Elle a encouragé l’initiative et a indiqué que son organisme ne ménagera aucun effort pour accompagner la commune dans la concrétisation de cette activité.

Par la suite les encadreurs de deux parlements d’enfants ont fait respectivement des exposés sur le fonctionnement et la structuration u parlement d’enfant avant de s’appesantir article par article sur le contenu de la loi n°09/001 portant protection de l’enfant.

La campagne se poursuit à travers la commune de Kimbanseke pour mettre en place les mécanismes de suivi. Une cérémonie est prévue pour la clôture de cette campagne de sensibilisation.

(Kingunza Kikim Afri )

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse