Avec des attaques récurrentes: Le Cepadho préoccupé par l’intensification de la violence

par -
0 141
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le CEPADHO est très préoccupé par l’intensification en ces jours des attaques de la coalition May-May/ADF en Ville et Territoire de Beni. En effet, ces attaques observées depuis l’évasion à la prison centrale de KANGBAYI (à Mukulya, Pabuka et Kabasha, au sud  de la ville de Beni) sont des signes avant-coureurs d’une nouvelle guerre contre les Institutions du pays.

Cette structure constate que, outre le fait que cette barbarie est à la base d’une paralysie des activités socio-économiques sur l’axe routier Beni-Butembo, elle risque d’affecter négativement la passation des Examens d’Etats des finalistes du secondaire dans la Province éducationnelle Nord-Kivu II. Considérant l’impressionnante  logistique (armes et munitions, radios,…) dont fait usage l’ennemi,  d’aucuns restent convaincus que les rebelles bénéficient d’un appui extérieur qui reste à déterminer.

A cet effet notre Organisation, tout en encourageant les FARDC et la MONUSCO dans la contre-offensive réservée aux différentes attaques de la coalition terroriste, alerte le Gouvernement et la Présidence de la République sur l’ampleur de la menace.  A côté de la sécurisation des EXETAT, le CEPADHO attire l’attention des Autorités nationales sur la nécessité de protéger le Grand-nord de la Province du Nord-Kivu (Beni, Butembo et Lubero) et de veiller sur l’aéroport de Mavivi, ainsi la douane de Kasindi qui sont les cibles potentielles de l’ennemi.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse