Avant la reprise de l’enrôlement des électeurs: Corneille Nangaa annoncé dans les deux Kasaï

par -
0 398
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Invité à la 3ème édition du forum national des ministres provinciaux et chefs de division en charge du genre organisé du 12 au 14 juillet 2017, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Céni), Corneille Nangaa Yobeluo qui intervenait le 2ème jour de ces assises, a fait l’état des lieux sur l’avancement du processus électoral en République Démocratique du Congo. Ce processus qui a débuté avec l’enrôlement et identification des électeurs il y a environ une année. Et devant les ministres provinciaux et chefs de division en charge du genre, dont la plupart sont des femmes, Corneille Nangaa a d’abord tablé sur la poursuite de l’opération d’enrôlement et identification des électeurs, surtout des femmes, et ensuite sur les questions stratégiques pour qu’il y ait un meilleur accompagnement de la femme dans ce processus électoral.

Après avoir présenté l’état d’avancement de cette opération, le président de la Céni n’a pas manqué d’évoquer la question de la reprise de l’enrôlement et identification des électeurs au Grand Kasaï. Opération qui a été suspendue il y a quelques mois, pour l’insécurité dans cette partie de la République causée par la milice Kamwina Nsapu, et dont la Céni a perdu 24 agents électoraux. Sur ce, dans le Kasaï, Kasaï Central et les territoires de Kamiji et Luilu dans la province de la Lomami, la centrale électorale n’a pas pu poursuivre avec cette opération. Outre les pertes en vies humaines, Corneille Nangaa a évoqué également plusieurs dégâts matériels, notamment des kits électoraux saccagés, des véhicules brûlés, et bien d’autres.

Après le rétablissement de la paix dans plusieurs coins du Grand Kasaï, grâce aux efforts consentis par le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, Corneille Nangaa a annoncé la reprise de cette opération d’ici peu. Plusieurs médias ont parlé de la date du 20 juillet. Chose que Corneille Nangaa ne refuse pas, mais a attiré l’attention de son assemblée pour donner quelques précisions quant à ce. Lui qui répondait à la question de la ministre provinciale du Genre de la province du Kasaï Central, Mme Innocente Bakanseka, a affirmé ce qui suit : « On ne reprend pas directement ce 20 juillet. Il y a des étapes à franchir pour commencer à enrôler les électeurs ».

A cet effet, le président de la Céni annonce qu’il arrivera au Kasaï Central ce 20 juillet, et c’est pour évaluer d’abord la situation sur terrain. Ensuite, la Céni va procéder au recrutement des agents électoraux. Après le recrutement, l’autre étape à franchir est celle de la préparation des matériels, ensuite commencer la formation des agents électoraux. Après toutes ces étapes, la dernière sera celle de débuter avec l’enrôlement.

« Ça prendra le temps que ça prendra, mais on va travailler pour que ça aille vite », dixit Nangaa. Par ailleurs, il invite déjà tous les acteurs politiques et même de la société civile à sensibiliser la population en perspective de la reprise de l’opération dans quelques jours.

Et voulant exprimer le désir des femmes du Kasaï Central au président de la Céni, la ministre provinciale en charge du Genre, Mme Innocente Bakanseka a annoncé qu’un mémorandum est en train d’être préparé pour ainsi le remettre à Corneille Nangaa. Ce mémo reprend les quelques soucis majeurs de la population du Grand Kasaï.

Quelques conseils prodigués aux femmes ministres

Avant de clore son intervention, Corneille Nangaa a mobilisé les femmes de la RDC, par le biais de leurs ministres provinciaux en charge du genre à adhérer aux partis politiques, de la Majorité présidentielle comme de l’Opposition, pour être candidates à toutes les élections. « Ceci vous permettra d’améliorer votre score de participation aux instances de prises de décisions, pourquoi pas même à la présidence de la République », déclare-t-il.

Enfin, Corneille Nangaa Yobeluo a salué cette initiative du ministère national du Genre, Enfant et Famille, que dirige madame Chantal Safou Lopusa de réunir tous les ministres provinciaux et leurs chefs de divisions, tout en annonçant que sur les 33 millions des congolais déjà enrôlés, les femmes ont atteint 48% du quota attendu.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse