Avant de regagner Kinshasa: Ramazani Shadary préside une réunion de sécurité à Kenge

par -
0 302
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

De retour par route en provenance de Tshikapa, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a présidé à Kenge, chef-lieu de la province du Kwango, hier jeudi 15 Juin,  une réunion de sécurité. Le Gouverneur et Vice-gouverneur et d’autres membres du conseil provincial de sécurité y ont pris part. La situation générale sur le plan sécuritaire a été évaluée et une note de satisfaction constatée quant au calme qui règne sur l’entendue de la nouvelle province du Kwango. Cependant, des difficultés liées au fonctionnement des institutions provinciales, le manque d’eau et d’électricité a été présenté au numéro un de l’Intérieur, qui a promis de les soumettre au prochain conseil des ministres. C’est tard dans la nuit de mercredi dernier qu’Emmanuel Ramazani est arrivé à Kenge, ville située à 275 Kms de Kinshasa. C’est ce jeudi à 15h30 qu’il a quitté Kenge où il bouclé son itinérance pour la capitale congolaise.

Pour rappel, c’est le vendredi dernier que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary était arrivé à Tshikapa,  chef-lieu de la Province du Kasaï.  Il conduisait une délégation gouvernementale composée de ministres de la Défense nationale, Crispin Atama Tabe et celui de l’Energie et Ressources hydrauliques, Ingele Ifoto.  C’est la deuxième fois dans l’espace de deux mois que Ramazani Shadary effectue une mission officielle dans cette partie du pays qui a été attaquée le 04 décembre 2017 par la milice Kamwina Nsapu dans presque la quasi-totalité des territoires aujourd’hui libérés. Ce, à cause de la porosité de sa frontière et de sa proximité avec la province voisine du Kasaï Central d’où était parti en août 2016, l’insurrection conduite par feu Kamwina Nsapu et qui s’est vite muée en mouvement terroriste.

Mouvement aujourd’hui au cœur de l’actualité internationale à cause des dégâts humains et matériels causés, mais également les déplacés internes et externes. Cette mission d’itinérance,  indiquent des sources proches de la délégation,  permettra d’évaluer la situation sécuritaire et jeter les jalons d’une paix durable dans une province où la haine tribale et les conflits intercommunautaires liés à la milice terroriste opérant sous le label Kamwina Nsapu commençaient à prendre racine.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse