Auteur de l’album « Crois-moi »: Toussaint Lyondholi, l’apôtre de l’amour transfrontalier

par -
0 538
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

De toute l’humanité, l’amour transfrontalier est une réalité que beaucoup connaissent, mais une expérience que très peu découvrent par la Providence divine. Toussaint Lyondholi est l’auteur de l’album intitulé : « Crois-moi ». Une œuvre qui est sur le marché international depuis le dernier trimestre 2014, comprenant quatre (4) titres : Toujours l’amour ; Crois-moi ; Longwa na nzela (traduire : ôte-toi toi du chemin) ; S’il te plaît.                                                                                                                   Dans « Crois-moi » dont le texte suit, en effet, l’auteur se fait (implicitement) héritier de deux grandes figures (citation posthume) de la musique des deux rives du fleuve Congo, qui ont exalté l’amour transfrontalier, début décennie soixante-dix. Pamelo Moun’ka (Congo-Brazzaville) a chanté Isabella (RD Congo) : « Ngai na ngambo, yo ko na ngambo, Isabella a (2x). Toko suka wapi e, tokosala ko boni, po tomonana aa… (Traduire : Moi d’une rive et toi, de l’autre du fleuve Congo, Isabelle, que ferons-nous, que ne pouvons-nous pas surmonter pour nous revoir …). Ndombe Opetun (RD Congo), lui, a immortalisé : Hortense (Congo-Brazzaville) … « Hortense, kombo nakoma na buku na ngai, oyo ya sika, baboti pe bandimi…Hortense, nazali moyembi mosala nang’ezalaka lokola soldat. Nakozonga, nakozonga na mboka po na mona yo o mon amour (Hortense, ce nom que j’inscrirai désormais dans mes pièces d’identité, avec l’accord des parents. Hortense, je suis chanteur, mon métier est pareil à celui qui sert sous le drapeau. Je reviendrai (2x)… pour te revoir, mon amour).                                                                                             Quant à lui, l’auteur de « Crois-moi » immortalise son épouse sous le prête-nom « Bibi ». Une Suissesse que des jeunes de Kalamu ont découverte grâce à ses œuvres de charité aux vulnérables de cette entité, à Kinshasa.

Texte de la chanson :

Nasala nionso bolingo na yo evanda, Bibi, na motema na ngai, maman,                                                                                                                  ( En chœur) Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye Bibi ye ye ye, Bolingo na ngai.                                                                                                        Amour de ma vie, mwasi nalinga Bibi ee ea. Ngai nakanga mbula te na maboko, po ngai nabomb’ango wapi e, maman. Kasi bolingo na yo na kobomba na motema, libela na libela e e e amour.                                                                                            ( En chœur) E e e amour                                                         Ndimela ngai moninga a, ndimela ngai ngai wa yo o moto, ngai namona mingi na mokili oyo maman, nionso namona mafwila ku mbundu, kasi namona te moto asimba mopepe na maboko, di e e. Ngai l’amour na yo ngai na simba yango lokola eloko oyo ngai na bungisa te, nalingi yo Bibi Bibi e e ea, na lover yo maman                                                                                  ( En chœur) Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye, Bolingo na ngai.                                                                                           -Amour de ma vie, mwasi nalinga Bibi e e ea                                          Ngai namona te likolo na nse ekutani, kasi ngai na yo tokutani Bibi e e, lokola moto na moto bakutanaka pe balingana a, balulana mama e ee ea, na lover yo maman.                                               ( En chœur) Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye Bibi ye ye ye, Bolingo na ngai, Bolingo na ngai, amour de ma vie, mwasi nalinga Bibi e e ea

Cherie na ngai Bibi, moto na oyo ya ye, oyo motema elingi tika ye alinga a, oyo ya koyoka kuna nazalaka tee, pasi na bisengo … nalingi yo Bibi e e, na lover yo maman. Awa nabombeli yo l’amour na motema, ezali ya nga ya kopesa moto te, bolingo ya ngai na yo Bibi e e ao, Nzambe ayebaki te tokokutana a ma.                                                                                                                (En Choeur) Na lover yo maman, Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye Bibi ye ye ye, Bibi ye ye ye, ye Bolingo na ngai -&- -&-&-

Traduire : J’ai fait autant que j’ai pu, pour graver ton amour dans mon cœur, Bibi, mon amour. Je ne peux, par ma main, retenir l’eau de pluie. Mais ton amour siège dans mon cœur, pour toujours. Crois-moi, chérie. J’ai assez vu ici-bas, tout est dans mon cœur. Mais jamais je n’ai vu quiconque tenant le vent par la main. Mais ton amour est si précieux que je le prends sans relâche. Bibi, La femme que j’aime. Jamais terre et ciel ne se sont rapprochés. Mais deux personnes peuvent se rencontrer et s’aimer. Ainsi Bibi et moi, sous la Providence divine, sommes liés pour la vie. (…) Ma chérie Bibi, garde jalousement mon amour pour toi. Car Dieu avait disposé et nous a mis dans le chemin l’un de l’autre.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse