Aujourd’hui au siège du CNC

par -
0 578
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Clément Kisaka lance le mémorandum « Journée spéciale Kimpa Vita et Anuarite Nengapeta »

En ce mois de la femme, Maître Clément Kisaka Kitengye, président de la Fondation CKK et de l’ASBL « Les amis de la paix » , Secrétaire général et membre du bureau politique du Congrès National Congolais (CNC), parti politique membre de la Majorité Présidentielle de l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala, est entré en activité en l’honneur de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta et Dona Béatrice Kimpa Vita. Il a été l’invité de   la tranche « Deux heures de News » sur la Rtga World le mardi dernier pour s’exprimer sur ce sujet d’actualité portant sur ces deux dames qui ont marqué l’histoire de la RDC. Pourquoi ne sont-t-elles pas célébrées et fêtées comme les cas de Patrice-Emery Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila ? Le camarade Clément Kisaka a fait un plaidoyer pour qu’on leur accorde une journée spéciale dans le calendrier des jours fériés en RDC. A l’occasion, il a annoncé   le lancement du mémorandum de recueil de signatures pour la requête de ces deux héroïnes. La dite cérémonie constitue une continuité de la déclaration faite le mardi 8 mars dernier à la place du Cinquantenaire. Et se tiendra aujourd’hui jeudi 17 mars 2016 à la grande salle du siège du Congrès national Congolais (CNC) à Limete, 6ème rue. Suivons cet entretien télévisé à bâtons rompus avec le journaliste Jacques Muluba qui a permis d’assouvir la soif scientifique :

Jacques Muluba : Mars, mois dédié à la femme, vous passez à l’œuvre. Quoi de spécial ?

Maître Clément Kisaka Kitengye : Je suis heureux de partager cette réflexion, le plaidoyer en faveur des femmes qui  au départ sont des êtres humains comme nous. Si nous défendons les hommes, pourquoi pas défendre nos mamans, nos épouses et nos enfants ?

Vous parlez de Kimpa Vita et Anuarité, pourquoi cet intérêt aux personnes que vous n’avez jamais connues ?

La Fondation a eu à observer quelques thèmes développés pour ce mois. Nous nous sommes souvenus du discours prononcé dernièrement par le Chef de l’Etat et président de la République Joseph Kabila Kabange que nous rendons un vibrant hommage. Il a rappelé que nous étions descendants de Kimpa Vita. On s’est attelé à se   ressourcer un peu sur elle. Et, au regard de ce que l’histoire nous a appris, on a eu l’impression que le sort de Kimpa Vita ressemblait curieusement  un tout petit peu à celui   de Anuarite Nengapeta. Un sujet qui honore la femme ; ces deux femmes ont beaucoup de valeurs.

Qui est Kimpa Vita et Marie-Clémentine Anuarite de manière succincte ?

Kimpa Vita est une valeureuse femme de l’Ouest et Anuarite du côté de l’Est de notre pays. Deux grandes femmes, grands personnages de l’histoire de notre pays qui font très peu l’objet du regard politique, sociologique et historique.

Kimpa Vita a vécu autour du 16 ème et 17 ème siècle. Elle a eu en elle un côté mystico-religieux, car lorsque nos premiers colons sont venus sur nos terres, ils ont eu à commencer la colonisation au niveau du Kongo Central et c’est en ce moment-là que Kimpa Vita les observant, avait une inspiration très mauvaise. D’où elle a créé une résistance farouche contre eux. C’est ainsi que désabusés, ils ont dû la brûler vive avec son fils à son dos. Traitée d’hérétique, elle était spéciale parce qu’elle voulait l’autonomie et l’indépendance d’esprit de la femme, un acte à comparer à une héroïne, à l’instar de Lumumba et Laurent-Désiré Kabila.

Anuarite Nengapeta  presque le même sort, constitue un exemple de lutte contre les violences faites à la femme. Elle a été assassinée le 01er décembre 1964, parce qu’elle ne voulait pas se laisser abuser par les rebelles Simba. Elle est la première fille congolaise béatifiée par le Pape Jean–Paul II le 15 août 1985 à Kinshasa.

Qu’est-ce que vous y avait décelé comme valeurs ?

Anuarité est très spirituelle. D’aucuns n’ignorent que c’est une religieuse catholique qui a été fidèle et digne   à sauver sa chasteté   et digne de refuser. Ce sont des valeurs que nos mamans, nos sœurs, nos filles doivent s’inspire r de la Bienheureuses Anuarité, c’est le fait de sa piété. Surtout de la valeur de la virginité de la femme. La femme à travers Anuarité se doit de réfléchir sur les valeurs qui sont spirituelles et sociales par rapport à ce qui se passe dans le monde des méfaits à travers la télévision, la lecture de certains ouvrages

Que représente aujourd’hui le refus d’Anuarite chez la plupart de nos filles de -18 ans qui se comportent comme si elles étaient mariées ?

 Il n’est pas trop tard. On demande à nos filles de rester vierges et dignes jusqu’au mariage. De rester dignes de leur état de femme et non de s’exposer pour des intérêts comme on le constate de fois dans les Universités où l’on vend le sexe. Le Congo a besoin de ces femmes de valeurs.

Quelle valeur pour Kimpa Vita ?

Une forte personnalité. L’aspect social. L’on découvre une femme qui voit le mal venir d’un étranger. Ce que les hommes de l’époque n’avaient pas remarqué.  Elle a été la précurseuse même de certains révolutionnaires qu’étaient Lumumba. Déjà au 17ème siècle, elle a compris que le Kongo Central Dia Totila c’est une société congolaise. Il faut la conserver et le fruit de cela aujourd’hui on a ce grand Kongo.

Au regard de toutes ces valeurs décelées aux deux dames que préconisez-vous ?

Nous réclamons que du point de vue politique, que l’on puisse leur rendre hommage avec beaucoup de dignité, une journée spéciale autant que l’on fait pour Lumumba et Laurent-Désiré Kabila. Autant que l’on a des héros nationaux, autant qu’on peut avoir des Héroïnes nationales.   C’est notre première démarche.

Par ailleurs,  au niveau de notre enseignement,   il y a lieu d’entreprendre la réforme afin d’ avoir une vue universelle sur le savoir. Pourtant, on a appris qu’il y avait une Jeanne d’arc, Charlemagne , Napoléon Bonaparte , Jules César et tous les autres…

Les chercheurs, les juristes, les journalistes … faire un effort de découvrir d’autres héros. II y a des ouvrages qui sont actuellement disponibles, mais qui souffrent d’un défaut de promotion ou de vulgarisation. On apprend qu’à l’entrée de l’université de Kinshasa, il a été érigé un monument en l’honneur de Kimpa Vita.

Nos héros sont également ceux qui partent en guerre contre les ennemis en vue de défendre le drapeau du Congo.

Quelle est la différence entre les luttes de deux héroïnes et ceux de Lumumba et autres. Comment lier le politique et le spirituel ?

Kimpa Vita a deux côtés : spirituel et politique. Elle était une prophétesse. Au -delà de cela, elle faisait la résistance à l’homme blanc en disant qu’on avait aussi notre religion. Elle avait prédit selon certains l’arrivée du prophète Simon Kimbangu. Le fils qu’elle avait porté dans le dos  renaitrait dans quelques années. Faites un tour dans les églises communément appelés « Eglises des Noirs en Afrique » vous en serez informés.

Vous réclamez la révision du contenu du cours d’histoire. Il faudrait privilégier les efforts fournis par les natifs ou les ressortissants du Kongo ?

Nous proposons non seulement la réforme du cours d’histoire, mais également celui du civisme, l’initiation à la nouvelle citoyenneté. Ici, c’est l’universalité qui commence par soi-même. Nous devons connaitre notre propre histoire. Il en ressort le sens du patriotisme à travers Kimpa Vita, mais aussi la lutte contre les violences faites aux femmes pour Anuarite. Il y a de la matière. La culture d’oralité a peut- être fait défaut, ce qui fait que nos ancêtres ne nous ont pas tout dit du passé de ce pays. Le cas de Kimpa Vita est à féliciter car depuis le 16 ème siècle, la date de sa naissance et de sa mort ont été gardées.

Comment allez-vous vous y prendre ?

Nous avons besoin du soutien de tous les Congolais et de toutes les Congolaises, car il s’agit d’une affaire nationale. Entant que membre du bureau politique du CNC, j’ai pensé que le parti patronne. Après la place du Cinquantenaire le 8 mars dernier, ce jeudi 15 mars 2016, il est prévu la lecture du mémorandum relatif à la requête de la journée dédiée à ces deux dames, mais   également à ce que le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté puisse insérer ces éléments dans les cours d’histoire et du civisme. Ce mémorandum va être signé par les Congolais   qui s’y intéressent, au siège du CNC. La semaine qui va suivre, du 25 au 26 mars 2016, sera marquée par une réflexion sur les valeurs intrinsèques de Kimpa Vita et de Anuarite qui sera animé par deux orateurs, professeurs éminents et experts, qui vont nous enseigner à quoi ressemblent ces deux dames valeureuses. Après, ça sera la proclamation du nombre des voix récoltées et la clôture du mois de la femme au CNC par une animation des chorales «  Kimpa Vita » et « Motema Bosawa » de la Cathédrale Notre Dame du Congo. Ce mémorandum sera déposé aux autorités. Nous croyons fermement arriver au résultat escompté. Je vous remercie.

(Propos rendus par Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse