Aujourd’hui à Lubumbashi: Clôture de la 4ème conférence des gouverneurs de provinces

par -
0 822
Une vue du Chef de l’Etat lors des consultations en vue du dialogue
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est aujourd’hui que le Président de la République doit clôturer la 4ème conférence des gouverneurs de 26 nouvelles provinces. Mais compte tenu de son agenda fort chargé, le Premier ministre Matata Ponyo pourrait prononcer le mot de clôture. Et ce, parce que Joseph Kabila doit non seulement participer à la clôture de la 6ème session ordinaire de la CIRGL qui se tient à Luanda, en Angola du 14 au 15 juin 2016, mais il aussi doit recevoir son homologue du Kenya, Uhuru Kenyatta en séjour en République démocratique du Congo, depuis hier dans la soirée.

Disons qu’au programme de cette 4ème Conférence qui se tient du 13 au 15 juin 2016, figure notamment le discours d’orientation du Chef de l’Etat, la présentation des états des lieux des provinces, la mise au point sur les états des lieux des provinces par le vice-président de la Conférence, Matata Ponyo, Premier ministre, la visite d’un village agricole pilote, la lecture des recommandations ainsi que le discours de clôture par le Président de la République, indique-t-on.

Dans son discours d’ouverture, le Président Joseph Kabila Kabange a donné des orientations précises, au sujet des grands problèmes qui concernent la nation, aux gouverneurs de province réunis en conférence à Lubumbashi, a indiqué lundi dans son compte rendu à la presse , le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et rapporteur de la conférence, Evariste Boshab.

Ces orientations, a souligné le rapporteur de la conférence, sont contenues dans le discours d’ouverture du Chef de l’Etat à l’occasion de cette 4ème conférence des gouverneurs de province qui se tient pour la première fois, depuis le passage de la configuration géographique administrative du pays, de 11 à 26 provinces. M. Evariste Boshab a souligné, à cet effet, le caractère historique de cette conférence, étant donné que dans l’ancienne province du Katanga, a-t-il précisé, il y a eu une sorte de résistance au découpage territorial tel que l’avait prévu le constituant.

Il s’est par ailleurs réjoui de constater qu’aujourd’hui, il y ait la cohésion entre la population et la haute direction du pays, ajoutant que certains notables pensent que leurs points de vue représentent celui de la population.

« Vous vous êtes rendus compte que les 26 provinces sont effectives, à la grande satisfaction de toute notre population », a-t-il lancé, avant d’indiquer que chaque gouverneur de province a présenté non seulement la carte postale de sa province, mais aussi ses atouts et les principales difficultés auxquelles elle fait face. Mardi, les travaux vont se poursuivre en commissions et mercredi, le Premier ministre Matata Ponyo donnera son point de vue sur plusieurs problèmes soulevés par les gouverneurs et auxquels le gouvernement est appelé à répondre. « Parce qu’ici, c’est le débat entre le chef du gouvernement et les chefs des exécutifs provinciaux », a-t-il précisé.

Rappelons en passant, que la première conférence a eu lieu à Kisangani, la deuxième à Kananga et la troisième à Kinshasa. Les travaux en commissions se poursuivent aujourd’hui mardi, et la clôture interviendra mercredi, avec la réponse du Gouvernement aux questions soulevées par les gouverneurs.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse