Aujourd’hui à la Cenco: La plénière de la dernière chance

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après une nuit blanche passée au centre catholique interdiocésain, les délégués aux discussions sur les arrangements particuliers pour la mise en œuvre de l’ accord du 31 décembre ne se sont toujours pas accordés quant à ce qui concerne le mode de désignation du remplaçant de Samy Badibanga à l’ hôtel du gouvernement. A la majorité, on ne veut pas transiger sur la question. Le rassemblement à qui revient le poste doit proposer au chef de l’ État au minimum trois candidats au poste.

« On ne peut pas imposer au président de la République celui qui sera son principal et plus proche collaborateur », a rappelé Lambert Mende, un des négociateurs de la MP à ces assises.

« La majorité présidentielle ne cesse de suspendre avec de nouvelles conditions , ce qui bloque tout », pointe pour sa part  un ténor de la plateforme Tshisekediste.  Ce matin, les délégués qui ont travaillé toute la nuit viennent de prendre quelques heures de repos. La prochaine plénière présentée comme celle de tous les enjeux est annoncée pour 13h. Va-t-on tout droit vers la signature du document ou se dirige-t-on vers un nouveau report ? Les délégués de toutes les composantes ne cachent pas leur optimiste.

« Toutes les questions ont été discutées sauf le chronogramme qui doit être finalisé tout à l’heure. La signature prévue à 21H. D’ici à midi, avec la grâce du bon Dieu, on peut arriver à une suite concernant la désignation du premier ministre », rassure l’ AR Delly Sessanga.

Mais à en croire Joseph Olengankoy, un autre ténor du rassop, le travail est presque terminé. Fatigués, les négociateurs devraient revenir à midi pour le toilettage du projet d’ accord qui sera soumis à l’ adoption vant la signature lors de la  plénière générale le soir.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse