Aujourd’hui à Kinshasa:Le Gouvernement et la BAD font la revue à mi-parcours du document de stratégie 2013-2017

par -
0 921
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouvernement et la BAD font la revue à mi-parcours du document de stratégie 2013-2017

Enrichie par des enseignements tirés de la consultation des acteurs du secteur public et privé, ainsi que de la Société civile et des partenaires au développement de la Rd Congo, la Banque africaine de développement (BAD) organise la revue à mi-parcours du document de stratégie pays 2013-2017 et de la revue de performance du portefeuille pays.

Pour Sylvain Maliko, Représentant Résident de la BAD qui avait une séance de travail avec M. Olivier Kamitatu, ministre du Plan et du suivi de la Révolution de la modernité, l’objectif de la revue, c’est de s’assurer que nous sommes sur une bonne trajectoire par rapport aux engagements que nous avons pris en 2013. « C’est un cycle qui couvre 5 ans et nous avons déjà couvert deux ans et demi et nous avons en projection les deux prochaines années », dit-il, avant d’ajouter que le but de la revue, c’est de tirer les enseignements de ce que nous avons fait de positif ou de négatif et de corriger si c’est nécessaire la trajectoire.

De manière générale, à l’en croire, les avis convergent vers une sorte de satisfaction pour la pertinence de choix que nous avons effectué quand nous concluons ce programme avec la Rdc. Et de révéler que nous avons également observé les nouveaux domaines sur lesquels nous pouvons agir, en fonction de moyens et le Gouvernement, à travers ses hauts responsables, les acteurs étatiques et non étatiques. Le débat a permis d’insister sur le secteur agricole, et il est possible de le percevoir de plusieurs manières à travers l’éducation, le transport au niveau de la commercialisation et de tous les services connexes. La question énergétique.

Savoir si tout est fait pour la population

Olivier Kamitatu, ministre du Plan a expliqué à la presse que la BAD est un des principaux partenaires de la Rdc. A travers ses interventions, la banque veut placer la Rdc sur la trajectoire du développement durable au profit de toutes les populations. « Nous avons évoqué avec la mission qui vient du siège, ainsi qu’avec le Représentant Résident l’état du portefeuille de la banque », indique le ministre, qui renchérit que la banque est soucieuse de savoir si ses activités sont alignées avec les priorités du Gouvernement, du chef de l’Etat qui veulent se rassurer que les fonds qui sont alloués le sont à la faveur du développement du pays.

Au cours de cette séance de travail, les deux équipes ont évoqué les grands secteurs d’interventions de la banque, mais également ses projets. « Nous avons examiné s’ils sont alignés avec la volonté du Gouvernement de poursuivre la dynamique, la trajectoire vers l’émergence de la Rdc », dit-il, avant d’ajouter que parmi les grands projets pour lesquels la BAD est directement concerné, il y a celui de l’énergie.

Pour ce faire, le président de la BAD a décidé que l’énergie serait l’un des grands points de concentration des efforts de la banque. Il y a le deuxième aspect que la banque a souligné, celui du transport. Transport aérien, mais aussi les autres formes de transports auxquels la Banque a intérêt particulier. « La banque est soucieuse que nous participions à la croissance. Que ça ne soit pas une croissance dépendante des mines, mais aller vers l’agriculture. Les Congolais ne doivent pas être spectateurs de la croissance. Ils ne doivent pas suivre les résultats de la croissance à la télévision, mais doivent participer », précise-t-il.

Finalement en termes d’appui pour le renforcement des capacités, le Gouvernement et la BAD ont évoqué l’état de certains projets au ministère du Plan. Disons que bien-avant cette séance de travail au ministère du Plan, la mission de la BAD a conféré avec les partenaires au développement de la Rd Congo. C’est le cas du Fonds monétaire international (FMI), la JIKA, le FAO, le PNUD, l’Union européenne, etc. qui ont exploré les domaines où le partenariat est possible avec la BAD. Et ce, en vue de renforcer la cohérence des interventions.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse