Aujourd’hui à Goma (Nord-Kivu): Joseph Kabila préside la conférence des gouverneurs

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Ramazani Shadary  à Goma

Conformément à l’article 200 de la Constitution, le président de la République Joseph Kabila Kabange va présider, du 18 au 19 décembre 2017 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, la conférence des gouverneurs de province. Cette conférence qui a pour mission d’émettre des avis et de formuler des suggestions sur la politique à mener et sur la législation à édicter par la République, intervient à un moment crucial où l’activisme des groupes armés, notamment  les ADF, a atteint un niveau de violence inquiétant, occasionnant, dernièrement,  la mort des 14 casques bleus et de plusieurs blessés. Les travaux se focaliseront aussi sur l’instabilité constatée,  dans certaines provinces, et qui empêchent  leurs  exécutifs de mettre en œuvre les programmes de développement.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary est arrivé à Goma, le samedi 16 décembre 2017 à 20h30, heure de Goma. Il conduit une forte délégation composée du ministre d’Etat en charge de l’Economie, de quelques Gouverneurs de province, des délégués de la Présidence de la République, de la Primature, de la Vice-Primature de l’Intérieur, du ministère de la Décentralisation et d’autres institutions.  Dans l’interview qu’il a accordée à la presse au bas de la passerelle, Emmanuel Ramazani Shadary a indiqué que sa « mission a pour objet la tenue de la 6ème conférence des gouverneurs dans la ville de Goma. Conférence qui sera présidée par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange,  attendu ici dans quelques jours sinon quelques heures ». Ayant  pour thème : « Les recettes locales et la structure des dépenses », cette conférence qui intervient à un moment crucial de l’histoire de la Rdc,  résolument engagée sur la trajectoire des élections, devrait être une occasion pour chaque Gouverneur de faire un état des lieux de son entité.

« Vous savez que la constitution de la République  a prévu une instance de consultation entre les différentes provinces pour émettre les avis et considérations à soumettre à la législation nationale et aux recommandations du gouvernement », a indiqué le VPM, avant d’ajouter qu’aujourd’hui, il a plu au président de la République de choisir la province du Nord-Kivu qui doit abriter les travaux de cette conférence. Et de renchérir que « nous  sommes là comme une équipe d’avance pour le président de la République qui doit présider cette conférence. Tous les ministres sont là, les experts, on ne manquera pas de parler de la sécurité et de la paix, surtout qu’elle se tient à l’Est du pays. Nous avons tous été attristé, nous avons condamné avec véhémence la mort de 14 soldats de la paix ».

Shadary préside la réunion du Conseil provincial de sécurité

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité,  Emmanuel Ramazani Shadary a présidé, dimanche matin,  la réunion du Conseil provincial de sécurité en présence du Gouverneur de province, Julien Paluku et de son vice, ainsi que d’autres responsables provinciaux habilités à prendre part à ces genres de réunions. Il a été passé en revue la situation sécuritaire générale de la province qui demeure relativement calme sur toute l’étendue du Nord-Kivu.  Les préparatifs de la 6ème conférence des Gouverneurs que présidera dans quelques heures le Président de la République ont été également examinés avec satisfaction. Emmanuel Ramazani Shadary qui tient à se rassurer que tout est mis en œuvre pour la réussite de cette conférence, a fait le tour de la ville de Goma déjà revêtue de sa plus belle robe pour accueillir les hôtes de marque de Julien Paluku Kaongia. Dans ce souci d’excellence pour la réussite des travaux,  le quatrième pouvoir n’a pas été oublié.  La presse locale de Goma, dans toute sa diversité éditoriale, a eu droit non pas à une conférence de presse, mais à un échange à bâton rompu sur les questions liées à la sécurité et au développement du Nord-Kivu, mais également à  un exposé sommaire sur l’actualité politique nationale dominée,  avec le vote de la loi électorale au parlement,  par la détermination du Gouvernement d’aller aux élections en décembre 2018.

Le numéro de l’intérieur a obtenu de la presse Nord kivutienne l’engagement d’accompagner les travaux de la conférence des Gouverneurs et les efforts de pacification de la Province du Nord-Kivu avec l’implication de la jeunesse appelée à se désolidariser avec la manipulation politicienne et  la malveillance des groupes armés locaux et étrangers.  Certaines doléances de la presse locale ont été présentées au Gouvernement de la République via le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité pour un partenariat réciproquement avantageux entre la presse et l’exécutif tant provincial que national dans le cadre de la préservation de la souveraineté nationale. La tenue de cette conférence des gouverneurs dans cette province récemment touchée par la disparition de 14 casques bleus tanzaniens de la Monusco et les tueries récurrentes des civiles par des groupes armés locaux et étrangers d’obédience terroriste  est perçue par la population comme un message de compassion à tous égards.

Les pays membres de la CEEAC à Kinshasa

Bien avant d’aller à Goma où doit se tenir la conférence des gouverneurs de province, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Ramazani Shadary a présidé, au collège des hautes études de stratégie et de défense, la cérémonie d’ouverture de la 18ème  session ordinaire de la commission de défense et sécurité de la CEEAC. C’était  en présence du chef d’Etat Major Général des FARDC, le Général d’armée Didier Etumba Longila.

« Il m’est agréable de souhaiter la bienvenue aux délégations venues participer aux travaux  du 18ème session ordinaire de la commission de défense et sécurité de la CEEAC », a indiqué le VPM, avant de remercier les Etats membres de la CEEAC d’avoir choisi la Rdc pour abriter les assises de la présente session. De même, il a saisi cette opportunité pour saluer les efforts inlassables de chacun des Etats dans la recherche de la consolidation de la paix de plus en plus menacées par les défis multiformes qui risquent d’hypothéquer le développement intégral auquel les  populations ont le droit légitime d’aspirer.

C’est dans ce contexte qu’il a plu à l’autorité suprême du pays, le président Joseph Kabila Kabange de créer depuis le mois de janvier  2016 à Kinshasa le collège de hautes études et des stratégies, cadre qui accueille aujourd’hui ces assises.  « Ainsi, je voudrais réitérer le plein soutien de la Rdc et son engagement ferme à la consolidation de la paix et à la réalisation des objectifs fixés par notre sous-région en matière de paix et de sécurité. Le président de la République  m’a chargé de vous souhaiter la bienvenue et pleins succès dans vos délibérations importantes pour la sous-région », dit-il.

Sécurisation du processus électoral, 100 inspecteurs de la PNC formés

Cent inspecteurs de la PNC ont été formés sur la gestion sécuritaire des élections en Rdc du 11 au 15 décembre 2017. C’est le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Ramazani Shadary qui a clôturé ce séminaire de 5 jours au salon rouge de l’immeuble du gouvernement. Ces assises ont été organisées par l’Inspection générale de la PNC avec l’appui technique et financier de la police Monusco. Les séminaristes ont reçu des enseignements de haute qualité des 11 formateurs dont le président de la CENI.

« S’agissant de la gestion sécuritaire des élections, l’Inspection Générale de la Police Nationale Congolaise par sa tâche d’évaluer les performances et de renforcer les capacités administratives  des unités sous sa gouvernance, a la vocation de regarder le comportement des policiers pendant les prestations afin de démanteler ceux qui se méconduisent par rapport aux missions leurs assignées », a indiqué le VPM lors de son discours, avant de dire qu’elle a, entre autre mission, d’appuyer le groupe technique de sécurisation des élections, car aucune élection élections à travers le monde ne peut s’organiser sans la sécurisation des personnes et de leurs biens, sans la sécurisation de institutions.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse