Aubin Minaku, leader incontournable du territoire d’Idiofa

par -
0 127
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme ce n’est plus une actualité, l’honorable président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, séjourne depuis hier jeudi 03 août 2017 dans la ville d’Idiofa, sa terre natale qui se trouve être également son fief électoral, dans la province du Kwilu. Signalons en passant qu’un accueil plus que délirant lui a été réservé par une masse populaire sans précédent qui lui ont accompagné jusqu’à son enrôlement. Prêchant par l’exemple, le député réélu d’Idiofa a, à l’occasion, invité tous ses frères et sœurs de la contrée à l’enrôlement massif.

Après cette entrée triomphale et un accueil explosif ayant même paralysé hier la ville, le leader incontournable et incontestable d’Idiofa a débuté sa première journée de son séjour à Idiofa par des audiences qu’il a accordées tour à tour dans la matinée, à la délégation des députés provinciaux conduite par le président de l’Assemblée provinciale  du Kwilu. Puis à une autre délégation du comité territorial de sécurité, avant de conférer avec des chefs coutumiers, traditionnels et des groupements du territoire d’Idiofa.

A toutes ces délégations, Aubin Minaku avait un seul message envoyé par le Chef de l’Etat Joseph Kabila. Celui de rassurer que les élections auront bel et bien lieu dans le pays et à tous les niveaux. Il a, à cette même occasion, attiré leur attention pour que le territoire d’Idiofa ait beaucoup plus d’enrôlés et battre le record sur toute l’étendue du territoire. Message bien capté par les Chefs coutumiers, qui, ont à leur tour, soumis au speaker de la Chambre basse du Parlement leurs doléances.

Des audiences se sont poursuivies avec des délégations de différentes couches de la population. Après une courte pluie de bénédiction, le speaker de la chambre basse du Parlement, sans se reposer, a pris le chemin pour effectuer des visites.  Tout a débuté à la Base-vie de Musangu où l’entreprise chinoise Synohydro a installé le concassage des caillasses destinés à la construction de la route moderne asphaltée longue de plus ou moins 85 kilomètres et qui va relier la ville d’Idiofa à la Route nationale n°1, un projet soutenu par le Président de la République Joseph Kabila Kabange. On y fabrique également des salles, des buses et autres.

Très ému par l’état d’avancement, de ces travaux en cours, le député national Aubin Minaku s’est ensuite dirigé avec toute sa délégation accompagnée par l’administrateur du territoire, au Palais de la justice d’Idiofa, où il a procédé à une visite guidée du bâtiment moderne, rénové sous son impulsion, et qui abrite le Tribunal de paix d’Idiofa et le Parquet secondaire.

Suivant les explications du chef de Parquet Aimé Lukusa, ce natif d’Idiofa qui a apprécié la qualité des travaux réalisés, a promis de ramener des jolis sièges pour les juges et des chaises à mettre dans la salle d’audiences, en plus d’un groupe électrogène en vue de leur permettre de travailler même la nuit.

De là, le Secrétaire général de la Majorité présidentielle a préféré faire le pied sur une distance d’un kilomètre, accompagné d’un bain de foule, pour aller visiter le bureau du PPRD/Idiofa où il a échangé avec ses camarades du parti cher au Président de la République Joseph Kabila, pour des nouvelles stratégies innovatrices. L’étape suivante de la ronde du président de l’Assemblée nationale était d’inspecter les travaux que réalise Sinohydro.

Cette dernière est déjà très avancée dans la construction des caniveaux de part et d’autre, pour cette grande route d’Idiofa afin de canaliser les eaux usées. Une fois terminée, elle va s’attaquer au rechargement de la route et à l’asphaltage de cette route longue de 85 kilomètres.

Tout au long de la route, des foules immenses sorties spontanément dans les rues, vieux et jeunes, femmes et enfants, ovationnaient le premier leader d’Idiofa. Que des cris de joie, des chants d’animation, des applaudissements accompagnaient le passage d’Aubin Minaku hier dans les rues d’Idiofa. Incroyable mais vrai jusqu’au point où tout le monde est arrivé à la conclusion que : «Idiofa est tombé ». Donc, il est évident que plus populaire que Minaku à Idiofa tu meurs !

Pendant qu’il effectuait sa visite d’inspection sur la route d’Idiofa en construction, l’honorable Minaku s’est arrêté un instant au centre de la SNEL où il a promis un grand groupe électrogène pour électrifier la ville d’Idiofa. A quelques mètres de là, il a visité un centre de santé privé où il a volé au secours des patients insolvables.

Avant de retourner à sa résidence, il a procédé à une visite guidée des  bâtiments rénovés du commissariat territorial de la Police, ainsi qu’à une deuxième visite humanitaire auprès des déplacés internes qui ont fui des atrocités au Kasaï oriental. Il a réconforté ces vulnérables et nécessiteux qu’il considère comme ses propres frères et sœurs, les demandant de se sentir chez eux parce qu’ils sont au Congo.

Il a également promis de discuter avec le Premier ministre afin que le Gouvernement de la République leur vienne en aide. Aubin Minaku tient à l’amélioration de leurs conditions de vie sociales ; qu’ils mangent bien et que les enfants retrouvent le chemin de l’école. Sous les cris de joie de ces déplacés, Aubin Minaku leur a fait le don immédiat d’une vache.

Et pour lier l’utile à l’agréable, Aubin Minaku a organisé un concert aux autorités locales, aux invités de marque venus des quatre coins du territoire ainsi qu’à la population, à l’espace Canaa. Lequel était agrémenté par l’artiste musicien Didier Lacoste et tout son orchestre. Pour couronner la soirée, celui qui est appelé par les siens « *la force tranquille* », Aubin Minaku a offert un dîner à ses invités. Une manière pour lui de  témoigner son attachement aux fadiolaises et fadiolais. Signalons en outre, le président de l’Assemblée nationale devrait se rendre le samedi dernier dans le secteur de Kalanganda.

(Lepetit Baende, depuis Idiofa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse