Aubin Minaku encourage l’amitié parlementaire Cuba – Rdc

par -
0 372
Poignée des mains hier entre l’honorable Aubin Minaku et l’émissaire cubain Dreke Victor alias commandant Moya/Ph. Labakh A.F
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier lundi 29 mai, le speaker de la Chambre basse du Parlement congolais a reçu en audience dans son cabinet de travail au Palais du peuple, M. Dreke Victor Cruz, alias le « commandant Moya » (compagnon de Che Guevara à la guerre de la révolution menée à l’Est de la Rdc en 1962), président du Groupe d’amitié parlementaire Cuba – Rdc.

Au sortir de ce face-à-face, l’émissaire cubain a confié à la presse qu’il est venu rendre premièrement hommage aux « compagnons de la République démocratique du Congo », au Gouvernement et au peuple congolais en général. Egalement, pour exprimer l’affection du gouvernement cubain envers le gouvernement congolais, avec sa lutte pour que la Rdc continue à travailler pour développer le pays et que la jeunesse continue à travailler aussi pour le développement du pays. Mais aussi pour présenter les salutations chaleureuses du président du parlement cubain, M. Estevan Ngasso à son homologue président de l’Assemblée nationale de la Rdc, Aubin Minaku Ndjalandjoko.

« En 1962, quand j’étais ici, je n’étais pas dans la capitale du pays, j’étais au fin-fond. Mais aujourd’hui, je suis vraiment dans la capitale du pays. En ce temps-là, nous étions des guerriers. Nous luttions pour l’indépendance du pays. Ce n’était pas dans la capitale. Nous étions plus jeunes que maintenant, nous ne pouvions pas connaître la capitale du pays en ce temps-là. Trente-cinq ans plus au moins après, nous avons visité Kinshasa. C’était pour peu de temps. On n’avait pas eu le temps de visiter la ville toute entière.  Vu ce que nous informe notre Ambassadeur, le pays vraiment a beaucoup d’avancées et aussi il fait preuve de beaucoup d’affections pour le peuple cubain. Nous faisons la même preuve pour le peuple congolais, l’affection du peuple cubain. Vu aussi qu’il y a eu aussi sept combattants cubains qui étaient décédés en République démocratique du Congo en 1965 et de cent trente personnes aussi qui étaient venus dans le même groupe pour combattre avec le commandant Che Guevara dans les montagnes congolaises, nous vous souhaitons aujourd’hui le succès au peuple congolais et au Président Joseph Kabila de lutter vraiment pour la paix et pour le développement de ce grand peuple congolais ».

Signalons le commandant Moya était accompagné à cette audience par le président du groupe d’amitié sénatoriale Cuba – Rdc, le sénateur Mokeni. Ce dernier a également livré ses impressions à la presse.

« Nous sommes un groupe d’amitié. Quand on se rappelle l’histoire de notre pays qui est à la croisée des chemins, je crois que c’est à point nommé que le commandant Moya qui est en même temps président du groupe d’amitié entre Cuba et l’Afrique qu’ils reviennent dans les terres où ils sont venus pour combattre en fait l’impérialisme. Et c’est ce que le commandant Moya est en train de nous dire. C’est que ce pays doit être approprié par sa jeunesse. Cette jeunesse doit utiliser sa vigueur pour le développement du pays parce que la lutte pour l’indépendance, nous l’avons déjà.

Donc, il faut passer à une autre étape de la révolution c’est de s’approprier le développement de son pays. Ce qui est pour nous un message fort, en même temps, pour nous les parlementaires de lancer au peuple congolais pour leur dire qu’il ne faut pas oublier l’histoire de ce pays, d’où nous venons, les différentes luttes que nous avons déjà connues et on en avait plus de la destruction du pays mais nous voulons plutôt le développement.

Il n’y a pas mieux pour incarner ce message que le commandant Moya lui-même qui est non seulement un des anciens compagnons de Che Guevara, qui a été ambassadeur à plusieurs reprises, avocat de son état, qui s’est enrôlé dans la lutte à l’âge de 24 ans quand il était arrivé au Congo et qui est encore là présent. Donc c’est un message fort pour manifester notre solidarité avec ce peuple qui a connu beaucoup d’Africains qui ont été exportés à Cuba », a expliqué le sénateur Mokeni.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse