Au sujet de la scission du Nord-Kivu: François Nzekuye croit en l’unité de la nation et la coexistence pacifique

par -
0 126
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est depuis le dimanche 10 Juin 2018 que le député national du Parti du peuple pour la reconstruction et le démocratie (PPRD) a préféré une fois encore émettre son point de vue en rapport avec la problématique sur la scission de la province du Nord-Kivu comme les souhaitent plusieurs notabilités de la province, ainsi qu’au sujet des échéances électorales qui pointent à l’horizon. Accueilli avec pompe à l’aéroport international de Goma, par ses camarades et sympathisants du PPRD, l’honorable François Nzekuye qui s’est entretenu avec la rédaction du Groupe de presse L’Avenir a au sujet de la question liée à la scission de la province du Nord-Kivu, explique  que la scission reste un débat pour lequel chacun à son opinion, sauf, a-t-il il évoqué, qu’il demeure confiant à l’unité de la nation congolaise et à un monde ouvert à tout le monde.

En ce sens, a-t-il indiqué, qu’il prône la coexistence pacifique entre peuples et le juste partage de responsabilité dans la province. Ce qui veut dire, a-t-il expliqué, qu’il ne faudrait pas qu’il y ait des privilégiés et des exclus.  Quand, il y a déséquilibre dans cette formule du juste partage, a-t-il poursuivi, c’est à ce moment-là qu’on trouve des revendications du genre. Clôturant cette question, il a souligné qu’il reste pour l’unité de la province du Nord-Kivu, de la nation congolaise et de l’ouverture du monde entier à tous.

Des élections à venir

Au sujet des élections, l’élu national de Rutshuru a relevé que le moment est à la préparation conséquente de ces dernières qui vont bel et bien avoir lieu  en décembre de l’année en cours, tel que prévu par le calendrier électoral et son cher parti politique qui est le PPRD s’active davantage pour engager les candidats à tous les niveaux et qu’ils n’ont pas peur du scrutin qui devra être remporté à 100 %  par la famille politique du chef de l’Etat et particulièrement le PPRD. S’en déclarant candidat, il a enfin appelé aux autres de ne pas s’en faire des illusions, mais plutôt à se préparer convenablement, pour qu’ils ne puissent tomber dans des surprises désagréables. La scission fait un point qui fait couler la langue et la salive, pour lesquels deux pétitions ont été mises en marche, dont l’une de la communauté hutu faisant état de diviser le Nord-Kivu en deux parties et l’autre des forces vives mettant en exergue l’unité de la province.

(Marty Da Cruz Olemba/Rtga Goma)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse