Au Nord-Kivu: Les ADF-NALU tuent six civils et en blessent deux dans différentes attaques

par -
0 1646
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est bilan donné après la fouille et la descente des enquêteurs du CEPADHO sur les différents milieux attaqués et les structures médicales d’Oicha et Eringeti qui ont reçu les blessés.

En effet, au côté de l’embuscade d’un muni-bus de transport à commun à laquelle nous avions fait allusion dans notre publication de lundi dernier, les ADF-NALU ont dirigé des attaques contre la position des FARDC à Mukoko et contre celle des casques bleus de la MONUSCO de Matombo vers 17h30 le soir de lundi 12 octobre courant. D’autres éléments-FARDC venus renforcés les casques bleus Malawites attaqués se sont heurtés contre la résistance d’autres islamistes ADF à Tenambo, non loin de Matombo.

Si l’embuscade des terroristes  à Tungudu/Upira a fait un civil tué et un blessé par balles parmi les passagers à bord du muni-bus embusqué vers 16h de lundi dernier, au cours de l’intervention des FARDC, au moins quatre ADF auraient été neutralisés d’après nos sources.

S’agissant de Mukoko (Groupement de Babumba-Kisiki, sur la RN4, à moins de 7km-nord d’Oicha), l’ennemi a réussi à tuer un civil (M. Janvier Kibakuli), puis incendier deux habitations  avant l’intervention des FARDC qui y ont empêchées un carnage. Cela a occasionné le déplacement massif de la population en destination d’Oicha (Chef-lieu du Territoire de Beni).

Pendant ce temps, d’autres ADF attaquaient la position des casques bleus de la FIB, à Matombo (à près de 3km au nord-est d’Oicha). Ici, le bilan du côté civils fait étant de deux morts (Mme Suza, une femme pygmée qui laisse un bébé de quatre mois et M. Mbusa) et deux blessés graves. L’un des blessés serait déjà évacué par le CIRCR sur Goma, considérant la nécessité et l’urgence.

Parallèlement, un autre groupe d’ADF est allé barrer le passage aux FARDC venues à la rescousse des casques bleus à Tenambo, proche de Matombo. Là, les terroristes ont tué deux autres civils (parmi lesquels le chauffeur du chef de village).

Des détonations des armes lourdes ont continué à être attendues au delà de 19h00 locale de lundi dernier. Ce qui a provoqué la panique et a entraîné nombreuses familles à fuir dans tous les sens jusque tard la nuit.

Les populations des villages de Tenambo, Matombo, Mambanike-Moba, ainsi que les habitants des Quartiers Oicha 1er, Nzanza et une partie de Bakaheku (notamment de la cellule Mabapula) au nord et à l’Est dans la commune rurale d’Oicha ont vidé leurs milieux en direction des Quartiers Mbimbi, Pakanza et Mabasele, un peu vers le Centre, l’Ouest ou vers le Sud de la Commune, chef-lieu du Territoire.

Les plus courageux de déplacés ont foncé  sur Mbau (Chef-lieu du Secteur de Beni-Mbau, à 6km-sud d’Oicha) ou un peu plus loin vers Mavivi (à 15km-sud d’Oicha), proche de Beni-Ville. Même le matin d’hier mardi, le mouvement s’est poursuivi bien que timidement.

Visiblement, au-delà des tueries des ADF, ce sont les bombes de la MONUSCO en riposte contre l’attaque de l’ennemi qui ont plus provoquée la panique, les habitants croyant à l’occupation réussie des terroristes.

Des enquêtes du CEPADHO, nous apprenons que la bande des ADF était commandée par une femme, la nommée Aline (invulnérable aux balles) et avait pour objectif de faire incursion au Centre commercial d’Oicha pour s’approvisionner en vivres et médicaments. Rien n’est encore sûr qu’elle ne tentera pas encore son retour.

Le CEPADHO déplore un très grand drame humanitaire déjà patent à Oicha (chef-lieu du Territoire de Beni). Ce dont cette Organisation alerte les autorités Congolaises, la MONUSCO et les humanitaires à l’instar d’Oicha, d’Oxfam, du CICR, du HCR, voir toutes les autres personnalités éprises de paix et de compassion à travers la RDC et le monde. « Nous en appelons à une assistance humanitaire urgente en faveur des milliers des familles déplacés à Oicha, Eringeti et Mbau », termine un communiqué de cette structure.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse