Au nom de l’association « Bomoko »

par -
0 587
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Manda Chante présente ses condoléances aux victimes de la fusillade du « Bataclan »

Le vendredi 13 novembre dernier dans la soirée, une fusillade a éclatée à Paris faisant dans l’ensemble 129 morts et plusieurs blessées dont certains dans un état graves. Plusieurs messages de compassion sont venus de toute part pour consoler le peuple frère français devant cette dure épreuve.
Dans la foulée et au nom des musiciens congolais regroupés au sein d’une association baptisée « Bomoko », l’artiste musicien Manda Chante (photo ci-contre), se faisant le porte-parole de la structure, présente ses condoléances tant au peuple français qu’à tous ceux qui, en ce moment précis, se trouvent dans la capitale française et spécialement aux Congolais de la diaspora et il dit : « même de loin, nous sommes de cœur avec vous ».

« Bomoko », en fait, est une ASBL fondée par des musiciens qui dans leur entendement voudraient assurer la bonne prise en charge des musiciens congolais et, par en ricochet, sauver la culture congolaise qui, pour eux, va à la dérive. Dans ce groupe, on retrouve entre autres musiciens Papa Wemba, Mbilia Bel, Tshala Muana, Félix Wazekwa, Manda Chante, JB Mpiana, Werrason, Adolphe Dominguez, Grand Père Bozi Boziana. De l’avis de l’observateur averti, cette liste n’est pas limitative.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse