Au ministère de l’Intérieur et Sécurité: Emmanuel Ramazani Shadari informé sur l’enrôlement des électeurs dans les 12 provinces

par -
0 640
Le VPM Emmanuel Ramazani Shadari et Le VP Borbert Basengezi de la CENI
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans son cabinet de travail, l’honorable Emmanuel Ramazani Shadari, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité a échangé avec une délégation de la Centrale électorale, conduite par son Vice-président, Norbert Basengezi. C’était en présence du Vice-ministre Basile Mpongo et de tous les services de sécurité du pays. Au sortir de cette séance de travail, Norbert Basengezi a indiqué que le ministère de l’Intérieur est le point focal du Gouvernement par rapport à la Commission électorale nationale et indépendante (CENI). Il était alors important d’échanger avec le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur sur le processus de sécurisation des élections.

« Nous nous rencontrons souvent deux fois avec le ministère de l’Intérieur et nous avons parlé de notre partenariat en ce qui concerne la Police. Nous aurons beaucoup de bureaux de vote, soit 17.200 Centre d’inscription, nous sommes dans 12 provinces maintenant avec plus de 7.500 CEI. Nous avons voulu lui témoigner notre satisfaction, mais aussi lui annoncer de petits problèmes que nous avons à gauche et à droite et il a été très attentif à ça », explique-t-il à la presse, avant de souligner que nous avons également parlé de l’Office national d’identification de la population (ONIP), parce que nous avons laissé ses kits au ministère de l’Intérieur, pour qu’on puisse identifier les gens qui auront de 0 à 16 ans.

Et de renchérir que vous savez que c’est depuis 1984 qu’on n’a pas fait le recensement dans notre pays et comme nous on va enrôler les gens de 16 ans au-delà, nous voudrions que cette fois-ci que nous puissions avoir le fichier général de la population. Au moment où nous avons organisé cette audience d’échange avec lui et ses collaborateurs, explique-t-il, la CENI a enregistré depuis hier, 1035 millions d’enrôlés. C’est une grande joie, parce que quand nous avons commencé, il y a avait beaucoup de pessimistes. Nous leur demandons d’être optimistes et de nous accompagner, parce que d’ici peu, nous commençons la zone opérationnelle n°3 et n°4. Disons que le président de la CENI, Corneille Nangga est aujourd’hui dans le Haut-Uélé, demain il sera dans la Tshopo, il va continuer dans le Bas-Uélé et prochainement nous serons dans l’espace Kasaien, c’est-à-dire, le Sankuru, la Lomami, le Kasaï-Oriental, le Kasaï-Central. Ceux qui nous aiment devraient aimer le Congo profond et d’ici le 31 juillet, vous aurez les 40 millions d’électeurs.

Plus vous faites des troubles, plus vous aurez moins de sièges

Par rapport à la milice du chef traditionnel Kamwena Nsapu et dont les affrontements avec les forces de l’ordre dans les trois provinces du Kasaï, à savoir le Kasaï-Central, Kasaï-Oriental et Kasaï sont peints des actes de cruauté et de barbarie et dont les actes d’insécurité ont atteint les provinces de Lomami par le territoire de Mwene-Ditu et le Sankuru, la CENI a eu les mots justes pour interpeller la notabilité du Grand Kasaï et la population de ce coin de la République.

A en croire Norbert Basengezi, nous avons parlé de ce qui se passe au Kasaï, parce que nos bureaux de Kabeya Kamwanga, de Dimbelenge, de Tshikapa, de Kananga  et de Dibaya ont à un certain moment eus des problèmes. « Nous avons dit que pour les résoudre, il faut faire comme les gens du Kivu qui ont compris que plus vous faite des troubles, plus vous aurez moins de sièges. Et c’est un appel que je faits aux originaires de ces provinces, s’ils veulent avoir beaucoup de sièges, qu’entre eux-mêmes, qu’ils se pardonnent. Qu’ils accompagnent la CENI pour les y amener les Kits », dit-il. Nous voudrions qu’ils reçoivent ce message de paix pour qu’ils gardent leur nombre des sièges. Nous voudrions qu’il y ait du boom à Kananga, à Mbuji-Mayi, à Kabinda, à Ndekese au niveau des sièges. Faisons la paix au lieu de faire la guerre. Plus vous faites enrôler les gens, vous aurez votre électorat pour élire le député provinciaux, nationaux, le président de la République.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse