Au lendemain de la fête de Noël: Lambert Osango meurt d’un accident de circulation

par -
0 2157
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

On ne reverra plus Lam

bert Osango Okitakoy, président honoraire de la délégation syndicale de l’ex-Onatra Il est mort au cours d’un accident de circulation le samedi 26 décembre 2015 dans la soirée, au croisement des avenues Forces armées, ex-Haut-Commandement et de la Gombe, non loin de l’Institut français.

En tout, c’est sept personnes qui sont décédées et trois autres grièvement blessées au cours de cet accident de circulation. Selon des témoins cités par Radio Okapi, un camion benne qui roulait à vive allure a percuté une Toyota Fortuner et l’a projetée dans un caniveau. Les cinq passagers de la Fortuner ont succombé sur-le-champ. Un accident de nuit sur une route avec déficit d’éclairage public. Et, paradoxalement, dans un quartier où siègent des institutions de la République

Dans sa trajectoire, la Toyota Fortuner a également percuté deux piétons qu’elle a projetés au mur. Les trois blessés qui étaient à bord du camion benne ont été acheminés à hôpital. Quant au camion Benne, l’on apprend qu’il venait vers l’Avenue ex-24 novembre et roulait à vive allure tout en klaxonnant, alors que la Toyota Fortuner venait du côté de l’Avenue Haut-Commandement.

Selon la même source, dans ce carrefour, la priorité est accordée aux conducteurs qui sont sur l’avenue des Forces armées, ex-Haut Commandement, mais aucun panneau de signalisation ne s’y trouve pour informer les conducteurs. L’excès de vitesse a été visiblement la cause principale de cet accident, selon des témoins.

Kanyama interpelle les conducteurs

Le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise, ville province de Kinshasa, le Général Célestin Kanyama, a appelé tous les conducteurs au respect du code la route. Au cours d’une intervention accordée dimanche 27 décembre à Radio Okapi, il a indiqué que des pertes en vies humaines pouvaient être évitées si chacun prenait conscience « de ce qu’il doit faire lorsqu’il conduit ».

« [Les conducteurs doivent se dire] : je suis chauffeurs, qu’est-ce que la réglementation me demande. Je dois observer cette réglementation. Un chauffeur qui est au volant, ne peut pas conduire au même moment il est entrain de consommer l’alcool », a interpellé le général Kanyama.

« Excès de vitesse, vous êtes pressé. Vous allez où ? Mais pourquoi vous êtes pressés ? Aujourd’hui, il y a des familles qui pleurent (…) », regrette le général Kanyama dit avoir perdu un ami.

« Dans cet accident, j’ai perdu un ami et des frères. Respectez la réglementation sur la voie publique. Dans un carrefour comment on se comporte ? Tout ça c’est défini dans le code ? Qui est prioritaire et qui ne l’est pas ? Quelle vitesse vous pouvez utiliser ? Tout ça c’est défini », a martelé le Commissaire provincial de la PNC de Kinshasa. Il a également invité la police routière à sensibiliser la population pour éviter des accidents mortels dans les différentes artères de la capitale.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse