Au grand Nord: Les FARDC laminent une bande résiduelle de l’ADF

par -
0 493
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pendant que l’opinion attend avec impatience les recommandations de la plénière à huis clos du lundi 30 mai dernier, suite à la situation sécuritaire au Nord-Kivu et précisément dans les territoires de Beni et Lubero, en proie aux tueries, depuis un certain temps, les FARDC annoncent avoir laminé dans le grand Nord, une bande résiduelle  de l’ADF à Kokola, localité située à environ 30 Kilomètres au nord de la ville de Beni.  A en croire le porte-parole des FARDC, la pression militaire s’accentue dans cette Zone pour débusquer et neutraliser les terroristes en errance. Cet élan pris par les FARDC est de nature à rassurer les Congolais qui en avaient marre de ces tueries à répétition, d’autant plus que l’objectif final est d’éradiquer toutes les forces négatives encore opérationnelles sur le territoire national.

La situation d’insécurité en République démocratique du Congo, surtout dans la province du Nord-Kivu n’a pas laissé indifférente l’Assemblée nationale. Celle-ci a été obligée de convoquer  trois ministres pour un débat de fond. Il s’agit du Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité Evariste Boshab, du ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, Crispin Atamatabe et le ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement durable Bopolo. Ceci, dans l’objectif d’élaborer des stratégies pérennes en vue de mettre un terme à ces tueries, accompagnées du déplacement de la population vers la province voisine.

Cette plénière qui s’est déroulée à huis clos, a permis à Aubin Minaku Ndjalandjoko, président de l’Assemblée nationale, de faire la pédagogie sur le caractère sensible et hautement sécuritaire de ce point à l’ordre, qui selon ses propres mots, se doit d’être examiné et géré avec sérénité, lucidité et surtout responsabilité, afin d’arriver à des solutions idoines et salvatrices pour les populations concernées. Ce, au-delà de l’émotion et du sensationnel.

Pendant que l’opinion attend avec impatience les recommandations de la plénière à huis clos du lundi 30 mai dernier, suite à la situation sécuritaire au Nord-Kivu et précisément dans les territoires de Beni et Lubero, en proie aux tueries, depuis un certain temps, les FARDC annoncent avoir laminé dans le grand Nord, une bande résiduelle  de l’ADF à Kokola, localité située à environ 30 Kilomètres au nord de la ville de Beni.

A en croire le communiqué de l’Etat-major général, ces opérations se sont déroulées dans le groupement Bambada, sur l’axe Ocha-Eringeti. Deux ADF ont été tués et du matériel militaire récupéré. Dans sa fuite, apprend-t-on du même communiqué, l’ennemi a tué trois personnes dont deux enseignants. La pression militaire s’accentue dans cette Zone, pour débusquer et neutraliser les terroristes en errance.

Ci-dessous le communiqué de l’Etat-major Général :

(JMNK)

 

COMMUNIQUE N°22

Les FARDC poursuivent les Opérations SUKOLA 1 au grand Nord, SUKOLA Il au Nord et au Sud-Kivu et SAFISHA dans l’ITURI.

  1. Au grand Nord, les FARDC ont laminé une bande résiduelle de l’ADF, ce lundi 30 mai 2016 à KOKOLA, localité située à ± 30 Kilomètres au Nord de la ville de BENI. Ces opérations se sont déroulées dans le groupement BAMBADA, sur l’axe OCHA – ERENGETI. Deux ADF ont été tués, et du matériel militaire récupéré. Dans sa fuite, l’ennemi a tué trois personnes dont deux enseignants. La pression militaire s’accentue dans cette Zone pour débusquer et neutraliser les terroristes en errance.
  2. Au Nord-Kivu, les opérations SUKOLA Il ont connu un nouveau succès dans la localité de BUT ARE, entre KABALAKASA et KICHANGA, en territoire de WALIKALE. Non seulement la coalition FDLR – APCLS a été mise en déroute, mais surtout les FARDC ont récupéré et remis à leurs propriétaires 80 vaches que ces inciviques avaient volées. Le ratissage se poursuit également autour d’ABYALOSE et vers les collines de BILIMANI, MAKEMBI et TSHUTSHUBO.
  3. Au Sud-Kivu, les FARDC engrangent de nouvelles victoires. L’offensive menée sur l’axe NUMBI – ZIRALO au Nord du territoire de KALEHE contre la coalition MAI-MAI – FDLR a débouché sur la récupération, ce 30 mai 2016, de quatre localités. Il s’agit de CHIFUNZI, CHAMIMUNU, BUTALE et MULE.

Fait à Kinshasa, le 31 mai 2016

Le Porte-parole des Force Armées de la République Démocratique du Congo

KASONGA CIBANGU Léon-Richard

Général de Brigade

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse