Au cours d’une marche de soutien au dialogue à Tshikapa, Marc Manyanga explique: « Nous ne devons pas nous laisser distraire par les marchands d’illusions »

par -
0 829
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La province du Kasaï soutient le dialogue national inclusif initié par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange et le processus électoral par l’enrôlement massif des électeurs. Cet engagement s’est matérialisé par une gigantesque marche hier mercredi 27 juillet 2016 au Chef-lieu de la province du Kasaï.

Tous les partis membres de la Majorité Présidentielle, les forces vives de Tshikapa, avec à la tête le gouverneur de province, le vice-gouverneur, le président de l’Assemblée provinciale, les députés nationaux et provinciaux auxquels s’est ajouté le CAAC se sont retrouvés vers 10h30, heure locale au rond point de l’Unité dans La Commune de Kanzala. C’est vers 11 heure locale qu’a débuté la marche sur une distance d’environs trois kilomètres suivant le Boulevard Lumumba asphaltée jusqu’en face de la 27e CMCO non loin de l’aéroport national de Tshikapa. Sur les calicots et banderoles on peut lire : « La province du Kasaï, Tshikapa soutient le Président Joseph Kabila Kabange, père de la révolution de la modernité et initiateur du dialogue inclusif ».

Au point de chute et devant une foule nombreuse en liesse, les allocutions se sont succédé.  La jeunesse de la province du Kasaï a réitéré encore une fois son soutien inconditionnel au dialogue inclusif initié par le Chef de l’Etat pour consolider la paix  chèrement acquise, paix grâce à laquelle la révolution de la modernité se matérialise au Kasaï.

Au nom de la jeunesse, Joseph Kalombo promet un enrôlement massif lors des opérations de la révision du fichier électoral. Et ce, alors que Mme Bundu parlant au nom des femmes du Kasaï note que la femme du Kasaï accompagne les Institutions de la RDC et soutient le Chef de l’Etat.

La métamorphose que connaît la Rdc grâce aux multiples réalisations de Joseph Kabila Kabange. La connexion des provinces du Kwilu et celle du Kasaï par la construction des ponts modernes sur la Louange et Lovua jadis un véritable obstacle ; la matérialisation du découpage territorial avec comme effet le rapprochement des gouvernants et gouvernés qui provoque le développement. Cas de la province du Kasaï, la construction de l’usine d’eau potable, la fourniture de l’électricité à la population et la reconnaissance de l’autorité coutumière… Pour toutes ces raisons, Mwata Miji indique que dans nos coutumes, on ne peut pas limiter le mandat d’un Chef, l’autorité traditionnelle investie ne peut pas être relevée de ses fonctions même en cas des déviations. Au vu de ces raisons, les Chefs coutumiers du Kasaï n’ont aucune raison de limiter le mandat de Joseph Kabila Kabange. Ils soutiennent le dialogue national et inclusif.

Le CNC démontre sa force

Pour le porte-parole de la Majorité Présidentielle, l’Autorité morale de la MP, Joseph Kabila Kabange mérite le soutient des Kasaïens pour avoir concrétisé le démembrement. Selon le Gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, cette marche est organisée pour deux raisons : C’est pour que les Kasaïens ne se laissent pas distraire par les marchands d’illusions, les apôtres du négativisme. C’est aussi une expression de notre soutient au dialogue inclusif tel que prôné par le Chef de l’Etat. Selon lui, le dialogue politique est la voie incontournable pour avoir un processus électoral apaisé.

Ce dialogue politique est pour le peuple congolais et celui du Kasaï-Tshikapa en particulier un trésor caché qu’il doit chercher et trouver. C’est mieux que quiconque a cherché et trouvé Joseph Kabila Kabange, Chef de l’Etat, qui mieux que lui a combattu et connait les affres de la guerre ; qui mieux que lui a accepté dans l’histoire du monde quatre Vice-présidents pour respecter les acquis du dialogue. Aujourd’hui quand il nous demande d’aller au dialogue, il connait le pourquoi.  A propos du processus électoral, Manyanga Ndambo a invité la population à un enrôlement massif lors des opérations  du fichier électoral dans la mesure où on ne peut pas participer aux élections avec une carte d’électeur de la défunte province du Kasaï-Occidental.

La marche s’est terminée dans un climat serein. Au sujet de la participation des partis politiques, en plus du PPRD, le CNC a démontré sa force par une participation très remarquable à la marche de ce jour, vient alors l’AFDC, la CCU…

(Laurent Lukengu/Tshikapa )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse