Au cours de son 2ème congrès: L’AFDC réitère sa confiance à Modeste Bahati

par -
0 673
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Grâce aux résultats positifs engrangés pendant les cinq années (2010-2015) à la tête de ce parti politique phare de la Majorité Présidentielle, le ministre de l’Economie, Modeste Bahati Lukwebo, a été reconduit au poste d’Autorité morale et président de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC). C’était le samedi 12 décembre 2015 dans un hôtel situé dans la commune de la Gombe, non loin de la Gare centrale. En effet, en renouvelant sa confiance en l’Autorité morale de l’AFDC, le Congrès du parti entend « maintenir un leadership fort » à la tête de cette formation politique. Dans une motion de confiance signée à l’issue de ces assises, le Congrès a pris la résolution de réaffirmer solennellement sa confiance, son attachement et son soutien à Modeste Bahati Lukwebo.

Au terme de ce congrès organisé du 11 au 12 décembre 2015, le deuxième Congrès a retenu douze résolutions, notamment celle de la reconduction de son Autorité morale comme président national de l’AFDC. Dans la direction du parti, M. Placide TshisumpaTshiakatumba, Mme Marie-Jacqueline Rumbu Kazang, M. Joseph Kokonyangi Witanene, M. Moka Ngolo et M. Fidèle Sulubika Issa Mafuta ont été respectivement élus Vice-présidents nationaux de l’AFDC.

Parmi les résolutions des assises, disons que les congressistes ont, conformément aux statuts, donné mandat au Président national de procéder à la restauration des organes du parti, notamment le Secrétariat général, les fédérations et les structures spécialisées. Le Congrès a également donné au président national plein pouvoir d’engager le parti au dialogue politique convoqué par le Président de la République, Joseph Kabila. En même temps, cet important forum a demandé au président national de procéder au renforcement des engagements des partenariats avec les partis frères, amis et alliés. Les congressistes ont aussi demandé à Modeste Bahati de créer une école du parti. Parmi les douze résolutions figure aussi le renouvellement du soutien et de l’attachement du parti au Chef de l’Etat, Joseph Kabila.

Bahati dresse un bilan élogieux

Dans son mandat exécuté en grande partie par le Vice-président national et Président national a.i., Placide Tshisumpa, Modeste Bahati a dressé un bilan élogieux de cinq dernières années. Un bilan soutenu dans son ensemble par les congressistes. « Sur le plan d’organisation et d’implantation du parti, AFDC dispose, à ce jour, une structure organisationnelle et fonctionnelle efficace et fiable qui lui permet de communiquer et de coordonner ses activités politiques de la base au sommet et vice-versa sur base des mécanismes statutaires et modernes appropriés », a indiqué Modeste BahatiLukwebo, avant d’ajouter que ce modèle est devenu une référence pour bon nombre d’organisations politiques dans notre pays.

Dans cette vision avant-gardiste, le parti du ministre de l’Economie nationale a apporté d’autres innovations dans la sphère des partis politiques en RDC. Tenez : «  L’AFDC est le premier parti politique congolais à disposer d’une part, d’un site web www.afdcrdc.cd à partir duquel les adhésions peuvent être faites en ligne à l’extérieur et l’intérieur du pays, et d’autre part, des comptes bancaires aussi bien pour le Directoire national que pour toutes ses fédérations », a-t-il révélé dans son bilan. Le professeur Bahati a également relevé que l’AFDC est implantée à travers toutes les 26 provinces de la RDC. Concrétisant ainsi, selon lui, la volonté des fondateurs telle qu’exprimée à travers ses emblèmes, notamment le drapeau qui prévoitvingt-six étoiles bleues qui font partie de l’emblème du parti.

Cette présence est remarquable à travers les chefs-lieux desdites provinces, les villes, les territoires, les secteurs, les groupements, les chefferies et villages. L’Autorité Morale de l’AFDC a, dans son bilan, fait état de plusieurs activités politiques au cours de ce quinquennat, notamment des descentes en provinces ; des rencontres et missions politiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Il y a eu, au cours de son premier mandat, la dotation au niveau national et provincial des sièges et des bureaux pour les structures spécialisées du parti, notamment la ligue des jeunes et la ligue des femmes. En termes de croissance du parti, il s’est réjoui des adhésions massives que l’AFDC a connues alors qu’il n’a que cinq ans d’existence. Pleins succès donc à l’AFDC !

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse