Au cours de sa dernière réunion d’hier: La Troïka stratégique table sur un taux de croissance de 10,4 à la fin de l’année

par -
0 1033
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En République démocratique du Congo, la réunion de la Troïka stratégique d’hier, instance gouvernementale qui examine la situation politique, économique au niveau international et national, confirme que le taux de croissance reste toujours à 9,5% et la projection demeure celle de 10,4% d’ici la fin de l’année. Cette croissance que le Gouvernement veut inclusive et partagée, sera impulsée par le secteur minier.

Comme chaque lundi, le Premier ministre a réuni autour de lui les ministres habitués à la gestion des questions relatives avec le vécu quotidien de la population. Au cours de cette réunion de la Troïka stratégique, les quelques membres du Gouvernement ainsi que le Gouverneur de la Banque centrale du Congo ont abordé la situation politique, économique au niveau international et national.

De l’analyse faite, il s’avère que s’agissant de la situation économique internationale, il a été noté que selon l’étude de l’Organisation pour le commerce te le développement en Europe (OCDE), il y a une certaine reprise sur le plan international, notamment profitant de la baisse du coût du baril qui impulse les économies ; mais également certaines mesures sur le crédit et les investissements au niveau européen et africain.

Les membres de la Troïka stratégique ont cependant noté qu’il y a un ralentissement de la croissance au niveau de la Chine après 30 ans de croissance ininterrompue et ascendante : la croissance semble se stabiliser autour de 5%. C’était, à en croire le ministre Modeste Bahati Lukwebo qui donnait le compte rendu à la presse, la politique basée sur les exportations, d’autant plus que la Chine est de plus en plus tournée vers les marchés intérieurs.

Du côté des matières premières, il a été constaté que le cours du cuivre a encore baissé, en descendant à 5692 dollars Us la tonne. Celui du cobalt aussi a bougé, de manière significative pour se situer à 132.696 à 30.500 dollars Us la tonne. Au cours de la même période, le cours de l’or a également connu une légère baisse, passant de 1163 la semaine passée, à 1171 dollars Us l’once.

Pour ce qui est des céréales, à part le maïs qui a connu une légère hausse de prix se situant à 137 dollars Us la tonne, Modeste Bahati révèle que le blé a connu une légère baisse et se situe à 514 dollars Us la tonne ; tandis que le riz est à 10.93 dollars la tonne. Jetant un coup d’œil au niveau de la parité Euro-dollars, il s’observe un léger raffermissement de l’Euro par rapport au dollar la semaine passée passant de 1,05 à 1,07. C’est ce qui l’a poussé à dire que c’est presque la parité, mais avec un petit raffermissement de l’Euro. Pour ce qui est du Franc congolais, nous apprenons qu’il se comporte bien et le dollar se change à 924 Francs congolais au taux interbancaire et à 931 le dollar au marché parallèle.

Sur le plan national, disons que le taux de croissance reste toujours à 9,5% et la projection demeure celle de 10,4% d’ici la fin de l’année. Et pour ce qui est de l’inflation, elle est passée de 0,888 au courant de la semaine passée et se situe à 0,777, un taux qui est en dessous de 1%. Du côté des réserves internationales de change au niveau de la Banque centrale du Congo, elles se situent à 1 milliards 724 millions de dollars Us. Ce qui représente 7,12 semaines d’importation de biens.

Le Gouvernement signe un protocole d’accord avec la CILU et KATANA

Lorsqu’on regarde le comportement des finances publiques, disons qu’elles se comportent très bien et le programme économique du Gouvernement est suivi scrupuleusement. Entre temps, tous les critères sont rigoureusement respectés tant en ce qui concerne la quantité que la qualité des critères tel que prévu par le Gouvernement. Pour ce qui est des dossiers, la Troïka a approuvé le protocole d’accord signé par le Gouvernement, la CILU et la cimenterie de Katana. A cet effet, la Troïka a approuvé le protocole d’accord qui sera assorti d’un contrat programme pour que la cimenterie de Katana puisse poursuivre ses activités.

Au niveau de la CILU, il est demandé que des efforts soient fournis et tous les six mois il y aura une évaluation parce que les actionnaires sont obligés de fournir un effort pour que les allègements accordés par l’Etat ne puissent pas prendre une longue durée. Selon le ministre de l’Economie, il a aussi été question de réfléchir sur la création d’une société mixte de pêche. Il s’agit de la pêche en eau douce, mais aussi sur l’océan atlantique, de manière à réduire sensiblement les importations de poissons, alors que le pays en regorge.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse