Au cours de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Fecofa Omari annonce la candidature à sa propre succession à la CAF et celle de membre à la FIFA

par -
0 731
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président Constant Omari a annoncé, lors de la l’AGO de la Fecofa tenue samedi dernier qu’il est candidat à sa propre succession au Comité exécutif de la CAF et candidat membre du Comité exécutif de la FIFA. Ce, pour le quota de la zone de l’Afrique centrale.

S’agissant de l’AGO, sur 45 membres attendus, 44 étaient présents. Un seul excusé, à savoir M. Théo Binamungu en voyage.

L’Assemblée qui devait normalement se tenir à Goma s’est finalement tenue à Kinshasa suite au problème d’insécurité qui a secoué le Nord-Kivu à l’époque. Avec l’accalmie retrouvée, l’Assemblée a décidé que la prochaine assemblée se tiendra absolument à Goma.

Le football congolais se porte bien

Elle a constaté que le football congolais se porte tout de même bien malgré le manque de partenaires et de sponsors qui se font rares. Deux clubs congolais sont arrivés jusqu’au niveau de la 18è Ligue des champions et l’un d’eux a joué la finale de cette même édition.

L’équipe nationale s’est classée 3è à l’issue de la dernière CAN disputée en Guinée équatoriale. Ce qui prouve la bonne santé du football congolais. Cependant, le football d’âge et féminin posent encore problème.

L’Assemblée a salué la révolution des binationaux d’accepter de revenir massivement au pays pour défendre ses couleurs. L’AGO a pris la décision de transformer la Ligue de football des jeunes et le football féminin en commissions. Le football féminin a d’ailleurs constitué la sienne présidée par Mme Lily Tshimpumpu cooptée au Comité exécutif de la Fecofa. Il faudra que des équipes des jeunes participent à toutes les compétitions futures afin qu’elles restent compétitives et jouent leur rôle de pépinière et de relève pour le futur.

Linafoot : améliorer la formule actuelle du championnat

Quant à la formule de compétition qu’applique présentement la Ligue nationale de football (Linafoot) qui est à sa troisième année expérimentale, elle doit être améliorée pour que ce championnat devienne véritablement une compétition nationale.

L’Assemblée a aussi rappelé que le football est apolitique. Mais, elle observe ces derniers temps l’adhésion massive des politiciens dans les clubs. Elle promet de dénoncer cette attitude à connotation purement « électoraliste ».

Sévir contre les arbitres cupides

L’autre chantier le plus important est l’arbitrage. Il est le tendon d’Achille dans les pieds des entités sportives. Les arbitres sont en train de fausser les résultats des matches. Il est temps qu’elles puissent se pencher sérieusement sur ce problème et punir sévèrement les fautifs. La stratégie adoptée est celle de les conscientiser, de les remettre à niveau par des séminaires de formation et de recyclage.

Le gouvernement doit honorer sa promesse de moderniser les stades

Quant aux infrastructures, l’Assemblée constate que malgré l’implantation de la pelouse synthétique par la Fédération pour la meilleure pratique du football en RDC, les gestionnaires de stades véreux continuent à imposer leurs lois aux ligues pour l’organisation des matches (stade des Martyrs et stade Tata Raphaël). Elle a également demandé au gouvernement d’honorer sa promesse, celle de moderniser le stade des Martyrs et la réfection totale du stade Tata Raphaël. Ce, malgré le désistement du pays à l’organisation de la CAN U-23 en décembre 2015.

Le gouvernement a désisté à cette organisation bien que la Fédération s’y soit investie bec et ongles. Et pourtant, l’organisation de cette compétition ouvre la voie à l’organisation d’une compétition encore plus grande (CAN séniors). Le président Omari a informé que la RDC avait obtenu cette faveur grâce à son élection par 9 voix sur 13 votants malgré la présence de deux grands concurrents, à savoir la Tunisie et le Ghana. Notons que la RDC compte à ce jour 4 désistements dont 3 pour la CAN seniors et 1 pour la CAN U-23. C’est dommage !

Combattre la violence dans les stades avec la dernière énergie

L’Assemblée s’est également penchée sur la violence dans nos stades. Il faut la combattre à tout prix avec la dernière énergie pour qu’elle ne puisse pas dégénérer.

L’AGO de la Fecofa a aussi dénoncé le non paiement des arriérés du sélectionneur national Florent Ibenge et de son staff technique.

Pour l’érection des les sièges des ligues provinciales, il reste deux provinces qui n’en ont pas encore bénéficié, à savoir Kinshasa et Katanga dont les immeubles coûtent trop chers. Mais à la première occasion, ces deux ligues auront bien leur siège.

Rapport financier au 31 décembre 2014

Quant au rapport financier, il indique au 31 décembre 2014 que les dépenses sont évaluées à 4.556.246.156 CDF contre 4.546.619.885 CDF de recettes. Les prévisions budgétaires, elles, sont arrêtées à 2.863.730.000 CDF pour l’année 2015.

 

(Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse