Au Canada: Bruno Tshibala présente les possibilités d’investir en RDC

par -
0 1085
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il s’est ouvert depuis lundi 11 juin 2018, la 24ème Conférence de Montréal présentée par le Forum Economique International des Amériques. Plusieurs pays prennent part à cette table-ronde, dont la République Démocratique du Congo représentée par son Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenhze. « Nouvelle mondialisation : gérer l’incertitude » est le thème choisi pour ce grand rendez-vous du monde des affaires. L’objectif des assises est d’échanger autour des défis et opportunités d’une économie davantage intégrée.

Après l’ouverture officielle qui a eu lieu lundi, le Premier ministre congolais a exposé hier mardi 12 juin sur la « situation de l’économie congolaise en 2018, enjeux et perspectives ».

Du haut de la tribune du Forum économique international des Amériques, le chef du Gouvernement congolais a présenté les possibilités d’investir en République Démocratique du Congo, sans oublier la situation économique que traverse actuellement la Rdc.

« Des finances publiques, l’on note une bonne collecte des recettes publiques et une discipline budgétaire rigoureuse dans l’exécution des dépenses publiques », a dit Bruno Aubert Tshibala.

Quant à la situation de la réserve de change internationale, le Premier ministre a noté une augmentation à la suite des mesures efficaces prises par le Gouvernement de la République.

D’après le chef du gouvernement d’union nationale, ces réserves  sont aujourd’hui évaluées à 1,2 milliard de dollars Us, avec l’ambition d’atteindre 2 milliards de dollars Us de réserves de change avant la fin de l’année en cours. Ce qui permettra d’assurer au moins trois mois d’importation.

Devant un auditorium composé des leaders mondiaux dont des Chefs d’Etats, Premiers ministres et chefs d’entreprises, Bruno Tshibala a en outre parlé de la croissance inclusive vers laquelle l’économie congolaise tend, au-delà de la contribution qu’apporte le secteur minier. Il a souligné l’apport de l’agriculture dont l’agro-industrie à l’économie congolaise. Le gouvernement congolais, grâce à une nouvelle politique agricole, travaille dans le but d’augmenter la production.

Tshibala salue la révision du code minier

Poursuivant son allocution, le Premier ministre Bruno Tshibala a aussi parlé des infrastructures de base que la RDC manque, la révision du code minier, sans oublier le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

Par rapport aux infrastructures, il a fait savoir que son pays manque d’infrastructures de base, tout en saluant quand même la réussite de certains projets initiés par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.

« C’est grâce à la politique de modernisation initiée par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, que certains projets d’infrastructures ont été réalisés. D’autres attendent des investisseurs privés », a-t-il affirmé.  Concernant le secteur minier, le Premier ministre a salué la révision du code minier qui, a-t-il déclaré, instaure un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat congolais et les investisseurs étrangers.

Pour ce qui est du processus électoral en cours, il a rassuré que celui-ci débouchera sur l’organisation des meilleures élections de l’histoire récente de la RDC. Ce, dans le but de consolider la démocratie et le l’Etat de droit.

Du point de vue sécuritaire, le chef du gouvernement congolais a indiqué que le Congo est en paix et que les institutions sont stables et ne sont menacées par aucun danger externe ou interne. « La RDC est en paix », a-t-il souligné. Les institutions du pays sont stables et ne sont menacées par aucun danger interne ou externe.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse