Au 18 août 2016: Le Franc congolais s’est déprécié de 0,48% à l’indicatif et de 0,24% au parallèle

par -
0 702
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Quelques membres du Gouvernement de la République et le Gouverneur de la Banque centrale du Congo se sont retrouvés hier dans une réunion autour du Premier ministre Matata Ponyo. Cette trente-cinquième réunion de l’exercice 2016 a été consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. C’est ainsi qu’au niveau national, au courant de la semaine sous examen, les principaux indicateurs macroéconomiques se présentaient de la manière suivante : le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,103% (-0,023 point). En cumul, l’inflation a atteint 2,106%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent  à 3,339% pour un objectif de 4,2%.

Sur le marché de change, il est noté des dépréciations de 0,48% à l’indicatif, et de 0,24% au parallèle. Au 18 août 2016, le franc congolais s’est changé à 1.014,77 contre un dollar des Etats-Unis à l’officiel ; et à 1.068,23 au segment libre. De même, les réserves internationales, au 16 août 2016, étaient à 1.032,60 millions USD, couvrant 4,56 semaines d’importations des biens et services. Pour sa part, le taux directeur de la Banque centrale du Congo reste à 2%, dégage une marge négative de 0,504 point. Le Plan de trésorerie du secteur public pour le mois de juillet a dégagé, après les ajustements, un solde positif de 2,495 milliards CDF, provenant des recettes de 398,863 milliards CDF (99% de réalisation) et des dépenses de 396,367 milliards CDF (109% d’exécution). Quant au mois en cours, au 19ème jour, le solde est négatif de 95,249 milliards CDF, consécutif à des recettes de 164,928 milliards CDF et à des dépenses de 260,177 milliards CDF. Ce niveau de déficit est essentiellement tributaire au lancement de la paie du mois d’août. En cumul annuel, le Trésor public affiche un déficit de 297,163 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

Au sujet de la situation de la paie, la réunion a constaté que celle du mois d’août a été lancée le lundi 15 aussi bien à Kinshasa que dans les provinces. Elle se déroule normalement. Quant au programme agricole national, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a soumis à la Troïka stratégique l’état du programme agricole national, comportant deux composantes essentielles ; à savoir la situation des élevages des bovins sur le territoire national, et le plan des parcs agroindustriels dans quelques provinces du pays. Concernant les élevages, il a fait état d’une maladie qui prévaut actuellement dans la province de l’Ituri et qui menace les cheptels. La Troïka a décidé de mettre à la disposition du ministère des ressources pour lancer l’opération de vaccination. Pour ce qui est des parcs agroindustriels, un budget a été alloué pour finaliser les études de faisabilité, préalables à leur mise en place.

Transformer l’agriculture via l’industrialisation

A l’internationale, la réunion a statué sur la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique (CEA) de l’Union africaine et le PNUD qui organiseront, du 05 au 07 décembre 2016, à Abuja au Nigéria, une conférence économique sur le thème : « Nourrir l’Afrique : vers une agro-industrie pour une croissance inclusive ». Cette conférence aura pour objectif de débattre de la transformation de l’agriculture en Afrique, sur base des stratégies d’industrialisation du secteur.

Il est à noter que hormis pour la deuxième semaine, le mois d’août a connu des baisses successives du prix du cuivre. Ainsi, au 19 août, le métal rouge a perdu 1,57% de sa valeur, le prix de la tonne métrique étant à 4.797,00 USD contre 4.873,50 USD au 11 août 2016. En revanche, le prix de l’once d’or a gagné à 0,44%, s’étant fixé à 1.352,72 USD contre 1.346,80 USD une semaine avant. S’agissant du prix du cobalt, après sa légère augmentation à 25.496,69 USD, il s’est maintenu à ce niveau au 19 août.

Par contre, les prix des produits pétroliers, au 18 août 2016, ont connu des hausses sur les deux marchés. En effet, les barils se sont vendus à 50,32 USD et 48,50 USD respectivement à Londres et à New-York, contre 46,12 USD et 44,77 USD la semaine précédente, soit des augmentations de 9,11% et 8,33%.  De même sur le marché des céréales, tous les  produits ont enregistré des hausses de leurs prix, se présentant comme suit : 10,22 USD/tonne (+9,66%) pour le riz ; 125,74 USD/tonne (+3,09%) pour le maïs ; et 427,00USD/tonne (+2,58%) pour le blé.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse